Dix-sept ans après sa création, le réseau social de Mark Zuckerberg est celui qui reste le plus utilisé dans le monde. En France, 40 millions d'utilisateurs sont actifs et la part de marché augmente chez les plus âgés. Utilisé pour s'informer, partager et conserver du lien social, Facebook peut toutefois représenter plusieurs dangers que voici.
Facebook : les 3 pièges qui visent les retraitésIllustrationIstock
Sommaire

2,80 milliards ! Ce chiffre, qui a de quoi donner le tournis, représente le nombre d’utilisateurs Facebook dans le monde. En France, le réseau social créé par Mark Zuckerberg en 1984, comptabilise 40 millions d’internautes actifs mensuels, selon les données du site spécialisé blog.dimind.com. Ce qui place le pays au 10e rang mondial. Si Facebook perd des parts de marché chez les moins de 18 ans, il ne cesse, en revanche, d’attirer de plus en plus les plus âgés.

Une aubaine, pour les escrocs, qui ont fait des réseaux sociaux leur terrain de jeu, pour trouver leurs prochaines victimes.

Facebook : gare aux arnaques

Les arnaques se sont d’autant plus accrues avec la crise sanitaire et les mesures restrictives mis en place pour l’endiguer (confinement, couvre-feu). Les personnes, souffrant d’un manque de lien social et d’isolement, se sont en effet rabattus, entre autres, sur les réseaux sociaux. Les connexions se sont multipliées, et le temps passé en ligne s’est rallongé. Une aubaine pour les hackers. "Qui a visité mon profil", "Vérifiez si un ami vous a supprimé de sa liste"… Autant de propositions qui ne visent qu’à installer un virus ou une extension récupérant vos données.

S’y ajoute également les fausses promotions en tous genres sur le fil d’actualité, par lesquels les cyber escrocs voleront vos données personnelles. Prenez soin de toujours regarder si l’URL d’une publicité renvoyant vers un site commence bien par "https"(site sécurisé). Avant de commander, assurez-vous que le vendeur a bien une adresse géographique et électronique, ainsi qu’un numéro dédié aux consommateurs.

Comme nous l’avons récemment évoqué dans nos colonnes, une escroquerie sévit actuellement sur Messenger, la messagerie privée de Facebook, dont le but est de vous voler votre identité : "C’est toi dans cette vidéo ?" Vous avez reçu ce type de message de la part d’un de vos contacts ? Ne la visionnez pas et ne la partagez pas. Votre compte pourrait être piraté.

Attention aussi à ne pas trop vous impliquer émotionnellement…

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.