Le 31 janvier 2018, une super lune bleue exceptionnelle aura lieu. Si elle résulte de trois phénomènes rarissimes, elle ne sera pas bleue pour autant. Pourquoi ?

C'est une première depuis 150 ans ! Le dernier jour du mois de janvier 2018, vous pourrez observer, si le coeur vous en dit, non seulement une éclipse lunaire, mais également une super lune ainsi qu'une lune bleue. Trois évènements cosmiques qui vont donc avoir lieu en même temps et qui se révèlent exceptionnels pour différentes raisons. Encore faut-il comprendre ce qui les distingue.

Une question de distance

De fait, pour bien l'appréhender, il convient, en premier lieu, de différencier une éclipse d'une super lune. La première (l'éclipse lunaire) a lieu lorsque la Terre se place entre le soleil et son astre. Une super lune désigne, quant à elle, le fait qu'une pleine lune se produise très près de la Terre.

Mais qu'en est-il du phénomène de lune bleue ?

Publicité
Il s'agit du fait qu'une année comporte, de manière tout à fait exceptionnelle, non pas douze pleines lunes (comme c'est le cas habituellement), mais bien treize. Rien à voir avec la couleur bleue donc. Pour autant, le terme "lune bleue" est en réalité un calque de l'expression anglaise "blue moon". Laquelle est issue de la phrase "once in a blue moon" et correspond à l'expression française "tous les trente-six du mois". Il est donc question d'un événement qui intervient très rarement. Ce qui, pour le coup, s'adapte parfaitement au phénomène de super lune bleue qui se produira le 31 janvier prochain. Avis aux passionnés d'astronomie.

En vidéo - Super Lune en série

mots-clés : Lune, Super lune, Astronomie

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité