À l'âge de 34 ans, Trystan Reese, un transgenre né femme, va donner naissance à son premier enfant en juillet prochain.

Trystan Reese va bientôt être papa. La seule différence avec les autres pères, c'est que c'est lui-même qui porte son enfant ! Comme le rapporte RTL, transgenre, cet Américain doit accoucher de son premier enfant au mois de juillet. Le futur père est né femme et a choisi de ne pas aller jusqu'au bout de sa transformation et de conserver son utérus. Il a commencé à prendre des hormones il y a près de dix ans avant d'arrêter son traitement au moment de la découverte de sa grossesse.

Une grossesse sous surveillance

"Tous les docteurs avec lesquels j'ai parlé m'ont dit : 'C'est possible'", se souvient Trystan Resse, qui partage sa vie avec son compagnon Biff Chaplow depuis déjà sept ans. Le couple, installé à Portland dans l'Oregon, a longtemps eu la volonté de créer une famille puisqu'il a déjà adopté deux enfants et a tenté par le passé de concevoir un enfant, en vain. La tentative avait abouti à une fausse couche au bout de six semaines de grossesse. Un précédent qui pousse le futur père à être très prudent. Le jeune homme de 34 ans explique à CNN, être "constamment sous supervision médicale" afin de ne rien laisser au hasard. 

Publicité
La première fois qu'un homme transgenre a donné naissance à un enfant remonte à 2008 et cela se passait également aux États-Unis. Aujourd'hui, c'est un homme "fou de joie" qui s’apprête enfin à devenir un père biologique, même s'il reconnaît être affecté par la haine de certains internautes sur les réseaux sociaux. Preuve que ce schéma familial reste l'objet de vives critiques et n'est pas encore accepté de tous. Sa démarche se situe pourtant à l'exact opposé : "La raison pour laquelle vous avez un enfant est guidée par la volonté de répandre de l'amour dans le monde".

En vidéo sur le même thème : Le parcours du combattant de Diane, transgenre 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité