Ecouter l'article :

Dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 mai, une femme aurait tué ses filles de 8 ans et 8 mois avant de se suicider. Les voisins décrivent une mère qui "adorait ses enfants".
Double infanticide en Essonne : le portrait glaçant d'une mère Istock

Le drame aurait eu lieu dans la nuit du 15 au 16 dimanche 2021 à Saint-Germain-lès-Arpajon, en Essonne. D'après les informations du Parisien, Leslie, trente ans, aurait égorgé ses deux filles de huit ans et huit mois avant de se suicider en retournant le couteau contre elle. L'alerte a été donnée par une voisine et amie à qui la mère de famille aurait confié vouloir "mettre fin à ses jours et à ceux de ses enfants", comme l'écrit le quotidien régional. Les pompiers auraient été dans l'obligation de défoncer la porte au bélier avant de découvrir les trois corps gisant dans une mare de sang.

Un voisin du rez-de-chaussée était présent à l'arrivée des secours, vers une heure du matin. "Seule la lumière du dernier étage, celui de Leslie, était allumée. Ensuite, j'ai reconnu le matériel pour le bélier. Puis, la police scientifique est arrivée. On voyait les flash crépiter dans la pièce par la fenêtre. J'ai compris qu'il y avait un gros problème. Et les trois corps sont sortis…", confie-t-il dans les colonnes du média. 

"C'est tellement irréel, surtout qu'elle adorait ses enfants"

Nombreux sont celles et ceux qui s'interrogent sur la raison d'un tel drame. Les voisins décrivent "une jolie jeune femme de trente ans, coquette, au caractère bien trempé" et "petite de taille", écrit Le Parisien. "Franchement, ma première réaction, ça a été de me dire : 'Quelqu'un d'autre les a tués' (...) C'est tellement irréel, surtout qu'elle adorait ses enfants", confie un autre voisin. Selon d'autres proches de Leslie, tuer ses enfants aurait pu être une manière pour elle de ne pas les abandonner. Par ailleurs, une cellule psychologique devrait être ouverte dans l'école primaire où était scolarisée la petite fille. 

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.