EN IMAGES Les perles du procès totalement surréaliste de Nabilla
Nabilla Benattia était jugée jeudi au tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine) pour violences volontaires aggravées sur son compagnon Thomas Vergara. Entre déclarations surréalistes et selfies intempestifs de l'accusée pendant l'audience, découvrez en tweets les perles du procès.

Petit selfie pendant l’audience

1/8

Même pendant son procès, Nabilla Benattia est restée fidèle à elle-même. Jugée jeudi au tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine) pour violences volontaires aggravées sur son compagnon Thomas Vergara (elle lui avait donné un coup de couteau dans le thorax en novembre 2014), Nabilla a semblé à l’aise à la barre. L’évènement, largement relayé en direct sur twitter, est digne d’un épisode de téléréalité, entre les photos prises par la victime et l’accusée, et les phrases surréalistes de cette dernière. Huit mois de prison ferme ont été requis par le procureur contre la star du petit écran. Découvrez les perles de ce procès hors norme.

Un procès bien médiatisé

2/8
 

Comme une incompréhension

3/8
 

Ah Ah Ah

4/8
 
Voir la suite du diaporama

Vraiment ?

5/8
 

On touche le fond

6/8
 

Non mais je ne vais pas vous raconter ma vie… Bah si !

7/8
 

Détail d’importance

8/8