Plus de 300 manifestants ont été interpellés suite à des échauffourées lors d’une manifestation anti-cop21 dimanche après-midi à Paris. Le gouvernement a fermement condamné ces actes de violence.

Des échauffourées ont éclaté place de la République à Paris, dimanche, entre des manifestants anti-cop21 et les forces de l’ordre. Au total, 341 interpellations ont été effectuées par la police et 317 personnes ont été placées en garde à vue. "Ce sont des petits groupes violents qui s’en sont pris aux forces de l’ordre avec des projectiles", a expliqué à l’AFP le préfet de police Michel Cadot. Certains manifestants se sont notamment servis des bougies déposées en hommage aux victimes des attentats de Paris pour s’en prendre aux CRS. Manuel Valls a immédiatement condamné ces actes de violence sur Twitter : "Les violences contre les forces de l'ordre place de la République sont indignes. Respecter ce lieu, c'est respecter la mémoire des victimes".

A lire aussi - COP21 : mais au fait, que veut-dire cet acronyme ?

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité