Emmanuel Macron a réuni ce lundi 21 janvier une centaine de personnalités dans un lieu mythique de la capitale. Un rendez-vous aux enjeux importants...
AFP

Le dîner secret d’Emmanuel Macron réunit 150 patrons

En pleine crise des gilets jaunes, Emmanuel Macron a organisé lundi 21 janvier un dîner avec 150 grands patrons du monde entier à Versailles. Ce deuxième sommet "Choose France" était consacré à l’attractivité française tout en ayant pour objectif de rassurer les milieux des affaires.

Pour cet évènement spécial, une des salles du prestigieux château de Versailles a été mobilisée. Selon RT France, un programme d’environ 7 heures était prévu pour les invités conviés à 13h à un déjeuner avec le Premier ministre Edouard Philippe. Des rencontres bilatérales ont par ailleurs eu lieu de 15h à 18h avant d’assister au fameux dîner en présence du président de la République aux alentours de 20h.

Lors de son discours, Emmanuel Macron a débuté par un message en anglais affirmant "c'est un plaisir de vous accueillir pour la deuxième année consécutive afin de parler de la France, de ses atouts actuels et futurs, de nos réformes et de vos plans d'investissements actuels et futurs" indique Europe 1.

Par ailleurs, il n’a pas manqué de mettre l’accent sur les régions : "Cette année, je souhaitais également que nos réunions se concentrent sur nos régions parce que leur diversité incroyable peut satisfaire vos besoins".

Le dîner secret d'Emmanuel Macron : 547 millions d'euros d’investissements industriels

Parmi les entreprises ayant répondu à l’appel, on retrouve Microsoft, Uber, Coca, HSBC, Heineken, BMW, Nokia, Samsung, et bien d’autres selon le Huffingtonpost.

Près de 547 millions d'euros d’investissement industriels ont été annoncés par les entreprises présentes. Cependant, France Info en note quatre qui se sont démarquées lors de ce sommet. Entre autres, la société Microport prévoit 350 millions d'euros d'investissement sur cinq ans sur son site de recherche et développement, situé à Clamart en Hauts-de-Seine. L’entreprise Mars annonce quant à elle déployer 120 millions d’euros sur huit sites dont celui d'Haguenau (Bas-Rhin). Dans le secteur de l'agroalimentaire, Mondelez, engage sept millions d’euros dans l’usine de Cestas en Gironde. Enfin, le groupe Procter&Gamble prévoit d’investir 50 millions d’euros sur le site d’Amiens dans la Somme.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.