Quatre personnes ont été condamnées à de la peine de prison ferme mardi pour les dégradations faites en marge de la manifestation pro-palestinienne du week-end dernier à Sarcelles (Val-d'Oise).
©AFP

Parmi les cinq personnes jugées en comparution immédiate au Tribunal de Grande Instance de Pontoise (Val-d’Oise), quatre ont été condamnées à des peines de prison ferme mardi. Les prévenus ont été arrêtés lors des violences qui ont éclaté en marge d'une manifestation pro-palestinienne à Sarcelles dimanche. Les sentences prononcées vont de six mois, dont trois avec sursis et à dix mois d’emprisonnement, dont quatre avec sursis pour trois des quatre condamnés fermes.

• Lire aussi : Manifestations pro-palestiniennes : qui sont les casseurs ?

Des condamnations qui résonnent comme un avertissement ?

Ces jugements interviennent à la veille d’une nouvelle manifestation pro-palestinienne, cette fois-ci autorisée par la préfecture de Paris, qui reliera la Place Denfert-Rochereau au parvis des Invalides à partir de 18h30 ce mercredi.

"Vous allez devoir entendre ce que la société attend de vous", a expliqué le juge aux cinq prévenus à leur arrivée dans la salle d’audience. Cette phrase sonne comme un avertissement aux éventuelles personnes qui s’apprêtent à en découdre avec les forces de l’ordre et à tout casser sur leur passage lors de ce nouveau rassemblement. Et la garde des sceaux a par aileurs annoncé ce à quoi s’exposeront ceux qui ne respecteront pas le pacte républicain : "ces actes doivent être condamnés avec la plus grande fermeté et les sanctions doivent être adaptées à la gravité des faits", a-t-elle ainsi prévenu.

Les organisateurs de cette manifestation ont de leur côté donné gage de leur sérieux afin qu'il n'y ait pas de débordements et que le message de soutien aux Palestiniens de Gaza soit entendu à sa juste valeur.

A voir sur ce thème : ce n'est pas la première fois que la communauté juive est attaquée à Sarcelles

Vidéo : Epicerie attaquée à Sarcelles et jihad en Syrie: sept suspects devant les juges