Elise Lucet fait un carton avec Cash investigation. Planet vous propose de découvre cinq détails que vous ne connaissiez pas sur la journaliste emblématique de l'émission. 
©AFPAFP
Sommaire

Elise Lucet voulait être vulcanologue

Elise Lucet n’a pas toujours voulu être journaliste. Comme elle le confiait au Monde  en 2016, petite elle voulait être vulcanologue. "Je voulais sillonner la planète de volcan en volcan. J’ai écrit une lettre à M. Tazieff, lui demandant des conseils d’orientation. Il m’a gentiment répondu qu’il me fallait une double agrégation de mathématiques et physique. Cela a mis fin à ma vocation. Le système scolaire n’était pas fait pour moi", a-t-elle raconté au Monde.

Plus intéressée par le flipper que par les livres

Si Elise Lucet est aujourd’hui le visage d’une émission qui rassemble à chaque fois plus d’un million de téléspectateurs, plus jeune, elle était plutôt branchée flipper. "J’ai déserté la fac, à Caen, au bout de trois semaines, ce que je n’ai avoué à mes parents que des mois plus tard. J’ai traîné avec des copains punks à crête qui faisaient de la musique, et j’ai perfectionné ma technique au flipper. Je ne voulais pas apprendre le monde dans les livres, je voulais le découvrir", a-t-elle raconté au Monde.

Elise Lucet a perdu son mari

A l’hiver 2011, Elise Lucet annonce qu’elle se retire temporairement de l’antenne. La journaliste vient de perdre son mari, Martin Bourgeois, un antiquaire décédé à l’âge de 42 ans, d’une maladie du sang. Ensemble, ils ont eu une fille Rose. A son retour au 13 heures de France, Elise Lucet aura un mot pour tous ceux qui lui ont envoyé des messages de soutien. "Ça a fait chaud au cœur. J’ai eu le sentiment d’avoir une très très grande famille tout à coup", a-t-elle notament déclaré.

Pas moins de 26 ans de journaux

Elise Lucet a commencé sa carrière devant la caméra sur France 3 où elle a présenté le 19/20 en duo puis en solo entre 1990 et 2005. En août 2005, elle prend la présentation du 13 heures de France 2, une place qu’elle occupera jusqu’en 2016. Au cours de sa dernière édition, Elise Lucet laisse même échapper quelques larmes d’émotions face à l’hommage appuyé que lui rend la rédaction.

Une journaliste pugnace et une maman gaga

Elise Lucet est animée par un souci en tant que journaliste : la vérité. "Nous devons aller chercher la vérité même si ceux que nous sollicitons sept fois, huit fois, ne veulent pas la donner. C’est le boulot du service public. Et l’expérience a montré que dans ces confrontations, il y a toujours un moment de vérité", a-t-elle expliqué au Monde. Cette pugnacité, elle la troque à la maison par un amour et une tendresse infinis envers sa fille. Evoquant Rose, elle confie ainsi à Galaêtre une maman "gros câlins, gros bisous".

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.