Nutella, camembert, céréales… Les prix de nombreux produits vont augmenter, dont certains jusqu'à 8%.

L’étude est signée du Parisien. Le quotidien se base sur les chiffres communiqués par un grand distributeur- qui a souhaité rester anonyme - et fait des révélations alarmantes. Du fait de la nouvelle loi Alimentation, plusieurs produits vont voir leur prix augmenter le 1er février.

Pourquoi ces hausses mécaniques ? Le texte promulgué en novembre dernier prévoit notamment une modification du seuil de revente à perte. C’est-à-dire un prix en dessous duquel le distributeur ne peut pas vendre un produit, or ce seuil a augmenté de 10%. En clair, les magasins ont une obligation de faire une marge de 10% sur ce qu’ils vendent. En échange de la hausse du "seuil de revente à perte", les distributeurs acceptent de réduire leur marge sur les produits agricoles pour permettre de mieux payer les agriculteurs.

Une centaine de produit, mais surtout des produits d’appels comme le soda ou le café, relève que Que Choisir, sont concernés. Découvrez quelques-uns de ceux  relevés par Le Parisien.

 

© Istock
 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.