Plus d'un an après le déraillement du train Intercités à la gare de Brétigny-sur-Orge, en Essonne, RFF a été mis en examen pour "homicides involontaires".

La justice a rendu son verdict, l'entreprise Réseau ferré de France (RFF) a été mise en examen pour "homicides involontaires" suite au déraillement du train Intercités en gare de Brétigny-sur-Orge, en Essonne qui a eu lieu le 12 juillet 2013. 

A lire aussi : Brétigny : le combat des victimes pour "évacuer le traumatisme"

En vidéo sur le même thème : Le rapport de spécialistes sur Brétigny fait réagir en gare de Brétigny 

 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Impressionnante sortie de piste d'un avion de la Patrouille de France