Depuis qu'elle a rendu public le sms d'un tecnicien d'Orange qui la draguait après être intervenu chez elle, une jeune femme se retrouve au coeur d'une polémique.

"Buffy Mars", une blogueuse, se retrouve au coeur d'une polémique depuis qu'elle a publié lundi sur son compte Twitter le SMS qu’elle a reçu après la venue de deux techniciens Orange pour installer la fibre chez elle. Dans un entretien avec Franceinfo, elle explique que ce qui l'a dérangée dans ce message : "Ça me met mal à l'aise, on parle d'un mec qui a mes nom, prénom, adresse et numéro de téléphone. Je n'ai pas spécialement envie qu'il se mette à insister. J'ai préféré avertir Orange, histoire que son service soit mis au courant et qu'il y ait un rappel à l'ordre.''

Après avoir alerté l’entreprise du comportement de son employé, c’est sur Twitter qu’elle a partagé son expérience. Elle voulait dénoncer le harcèlement dont peuvent être victimes les femmes lors d’interventions à leur domicile. D'ailleurs, la loi lui donne raison puisque l’utilisation frauduleuse de données est illégale. Le technicien n'avait donc pas le droit d'utiliser un numéro de téléphone obtenu dans un cadre professionnel pour d’autres fins que celles prévues dans le cadre de son intervention.

A lire aussi - Uber : des clientes dénoncent le harcèlement de chauffeurs parisiens

Une polémique sur Twitter

Le tweet de Buffy Mars a cependant divisé les internautes. Beaucoup ont en effet accusé la jeune femme de vouloir faire licencier le technicien alors qu’il ne faisait que la "complimenter" en la draguant gentiment. D’autres ont pris sa défense, notamment des femmes qui ont été victimes du même type de harcèlement par des professionnels. Face aux multiples attaques la visant, "Buffy Mars" a finalement basculé son profil Twitter en privé. A la suite de cette polémique, l'association féministe Crêpe Georgette a lancé le hashtag #harcelementdomicile, pour inviter les femmes à continuer de témoigner et à parler ouvertement du harcèlement.

Vidéo sur le même thème : Harcèlement des femmes dans la rue

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Les tarifs réglementés du gaz vont augmenter de 3 % début novembre