Presque sept ans après la disparition du Boeing 777 en Mer de Chine, Florence de Changy publie un livre choc mettant à mal la thèse officielle du crash. La journaliste évoque également la possible responsabilité d'avions militaires dans cette tragédie inexpliquée.
Disparition du MH370 : les incohérences de la version officielleAFP

Le 8 mars 2014, l'avion de la Malaysia Airlines disparaît sans laisser de traces. A son bord 239 passagers et membres d'équipage. Le mystère demeure depuis cette date sur ce qui est réellement advenu du vol Kuala Lumpur-Pékin. 

Selon la version officielle, le Boeing 777 se serait détourné de sa trajectoire habituelle avant de se diriger vers l'Océan Indien. Le MH370 se serait ensuite abîmé en mer, faute de carburant. La journaliste d'investigation Florence de Changy, elle, ne croit pas du tout à cette thèse du détournement. Elle le raconte dans un livre intitulé La disparition et publié aux éditions Les Arènes. 

Disparition du MH370 : les nombreuses incohérences de la version officielle

Dans un entretien accordé au Point, l'auteure est revenue sur quelques points centraux de son ouvrage. Pour contester la version officielle, Florence de Changy s'intéresse notamment à la trajectoire qu'aurait réalisé l'aéronef lorsqu'il a quitté celle prévue par le plan de vol. "Les expertises ont montré que le fameux virage que l'avion est censé avoir fait après le point Igari dépassait tout simplement les capacités d'un Boeing 777, le modèle du MH370", affirme la journaliste au magazine Le Point. D'autres détails sont également incohérents, poursuit-elle, comme le fait que MH370 aurait survolé une base militaire sans que personne ne s'aperçoive de rien. 

Concernant la recherche des débris qui a duré des mois entiers, là encore, la journaliste émet ses réserves. Elle cite notamment cette trace de fioul qui aurait été localisée à proximité du lieu du crash d'après "un haut responsable australien". Problème : selon la thèse officielle, l'avion s'est abîmé en mer faute de carburant. 

Pour expliquer, Florence de Changy évoque la thèse selon laquelle l'avion aurait été abattu. Découvrez-le dans la suite de notre article. 

Vidéo : Disparition du MH370 : enfin des révélations