En janvier 2003, la disparition d'Estelle Mouzin secouait la France. De nouvelles révélations du tueur en série Michel Fourniret, liées à l'affaire, ont relancé l'enquête.
AFP

Disparition d’Estelle Mouzin : Michel Fourniret impliqué ?

Estelle Mouzin a disparu en janvier 2003 à la sortie de son école de Guermantes, en Seine-et-Marne, alors qu’elle était âgée de 9 ans. 16 ans plus tard, les langues se délient -encore- et l’enquête est relancée, selon les informations de 20 Minutes. C’est Monique Oliver, l’ex-femme et complice du tueur en série, Michel Fourniret, qui aurait fait de troublantes déclarations à la magistrate de Paris, Sabine Khéris.

Au cours d’une audition consacrée aux disparitions de Joanna Parrish et Maire-Angèle Domèce, Monique Olivier aurait demandé à ce que le "dossier Mouzin" soit également évoqué.

Déjà en juin 2007, Michel Fourniret avait lui-même demandé au président de la chambre d’instruction de la cour d’appel de Reims à être entendu au sujet de plusieurs affaires, dont celle d’Estelle Mouzin. L’homme, condamné à perpétuité pour l’assassinat de Farida Hammiche, avait ensuite nié toute implication dans la disparition de la petite fille, explique Le Figaro. Il avait finalement été mis hors de cause.

Le 14 mars dernier, celui qui a avoué les meurtres de 9 jeunes filles entre 1987 et 2001 a expliqué à la juge Khéris qu’il ne se souvient plus "dans quelle région" ni "dans quelles circonstances" il aurait "croisé" Estelle Mouzin et Joanna Parrish. Le prisonnier a ajouté qu’il y a "quelque chose à creuser". Il a ensuite poursuivi en justifiant ses souvenirs troubles car il a "le cul merdeux".

Disparition d’Estelle Mouzin : le père de la disparue mécontent

Interviewé par 20 Minutes, Eric Mouzin, le père de d’Estelle disparue il y a 16 ans, a réagi aux déclarations de "l’ogre des Ardennes" et de son ancienne compagne. Selon lui "cet homme ne cherche qu’à pourrir la vie des gens".

"Le problème, c’est qu’on tourne autour de Fourniret depuis des années déjà" a-t-il déploré. "Pas plus tard que l’an dernier, nous avons encore eu des fouilles", a poursuivi l’auteur de l’ouvrage Retrouver Estelle (éd. Stock).

Le père de famille affirme que les anciens amants se servent de l’affaire dans l’unique but de le rendre "dingue". En colère, il pointe du doigt un "déficit d’enquête" sur les Fourniret. Il souhaite désormais que l’on engage des vérifications sans a priori et les faits soient analysés avec le plus de lucidité possible.

Vidéo : Affaire Lelandais : la liste des 40 dossiers de la cellule Ariane dévoilée

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.