Le meurtre de Jonathan Coulom, disparu il y a 14 ans alors qu'il était en sortie scolaire, pourrait bien enfin être résolu. Selon Le Parisien, un tueur en série aurait avoué…
AFP

Les parents de Jonathan Coulom vont-ils enfin savoir ce qu'il est arrivé à leur fils dans la nuit du 6 au 7 avril 2004 ? Alors qu’il est parti en classe verte avec ses camarades, dans un centre de vacances de Saint-Brevin-Les-Pins, en Loire-Atlantique, il disparaît. Son corps ne sera retrouvé, nu et ligoté, qu'un peu plus d'un mois après, au fond d’un étang, près de Guérande. Après des années de recherches sans succès, les enquêteurs explorent enfin une nouvelle piste très prometteuse...

Un tueur en série allemand, Martin Ney, condamné à la perpétuité depuis 2012 pour le viol et le meurtre de trois garçons, entre 1992 et 2001, aurait fait quelques confidences dans sa cellule, selon Le Parisien. A son co-détenu, cet ancien éducateur pour enfant aurait raconté des détails dont seules les autorités auraient connaissance, mais surtout, il aurait évoqué une preuve capitale pour la résolution de l'affaire Jonathan…

Un sac à dos 

Dans ses confessions, se pensant à l’abri, Martin Ney aurait raconté avoir égaré un sac à dos contenant des papiers personnels, non loin de la scène du crime. Que ce soit les enquêteurs français ou allemands, ils ont régulièrement soupçonné celui que l’Allemagne a surnommé l’homme en noir, d’avoir enlevé et tué Jonathan, mais le meurtrier pédophile a toujours nié. A l’époque, les enquêteurs d’outre-Rhin n’avaient pas pu s’empêcher de remarquer les similitudes entre l’affaire Jonathan et d’autres affaires à laquelle Martin Ney était mêlé.

Pour le moment, les autorités françaises ont lancé début avril un appel à témoin pour retrouver le fameux sac qu’aurait égaré Martin Ney. Selon Le Parisien, les enquêteurs auraient notamment dans leurs archives, le témoignage d’un homme qui a déjà vu ce sac près de Saint-Brevin-les-Pins.

Vidéo : Quatre femmes trompées débarquent chez leur amant pour se venger

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.