Des habitants de Cagnac-les-Mines s'étonnaient du départ d'un "camping-car" stationné dans le village. Retrouvé par 100% radio, le propriétaire de ce fourgon affirme n'avoir "rien à voir" avec la disparition de Delphine Jubillar.
Disparition de Delphine Jubillar : où en est la piste du fourgon suspect ?AFP

Trois semaines sans nouvelle et une enquête qui n’avance pas. Delphine Jubillar a disparu dans la nuit du 15 au 16 décembre après avoir quitté son domicile, munie seulement de son portable. Selon des témoignages du voisinage, elle serait partie de chez elle entre 23 heures et quatre heures du matin avec ses deux chiens, qui sont revenus seuls à son domicile au petit matin. Toutes les pistes sont exploitées dans cette disparition jugée "inquiétante" depuis le début. Cette femme de 33 ans et mère de deux enfants est-elle partie de son plein gré ? A-t-elle fait une mauvaise rencontre ? A-t-elle retrouvé quelqu’un avant de disparaître ? Les enquêteurs n’ont pas encore la réponse à ces différentes questions, mais le parquet de Toulouse a ouvert une information judiciaire pour enlèvement et séquestration peu avant Noël.

Disparue du Tarn : la présence d'un "camping-car"

Le village de Cagnac-les-Mines (Tarn) a été passé au peigne fin ces dernières semaines : voisins, famille, amis et collègues de la trentenaire ont été interrogés par les forces de l’ordre, qui ont également mené des fouilles au sein de la maison familiale. Plusieurs objets ont été saisis, dont on ne connaît pas la nature ni le lien avec la disparition de Delphine Jubillar. Cité par La Dépêche, l’avocat de son époux a déclaré : "Il y a des recherches à l’intérieur de la maison, mon client a été convoqué par la gendarmerie mais ce n’est pas pour être auditionné".

Lors d’une battue citoyenne organisée le mercredi 23 décembre, plusieurs habitants de cette ville du Tarn ont évoqué la présence d’un "camping-car" ou d’un "fourgon" qu’ils ne voyaient plus depuis la disparition de Delphine Jubillar. Alors que ses proches ne croient pas à une disparition volontaire, cette piste peut-elle être la bonne ? Le propriétaire du fourgon s’est exprimé pour la première fois auprès de 100% radio et il a décidé de couper court aux rumeurs.

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.