Plus de trois mois après sa disparition, une dizaine de personnes ont répondu à l'appel de trois amies de Delphine Jubillar pour entreprendre de nouvelles recherches sur le terrain ce jeudi 25 mars au matin.
Disparition de Delphine Jubillar : de nouvelles recherches lancées par ses prochesAFP

De nouvelles recherches ont été lancées pour retrouver Delphine Jubillar ce jeudi 25 mars au matin. Comme le révèle La Dépêche, une dizaine de personnes participent ce jeudi à de nouvelles recherches sur le terrain. Ils ont répondu à l'appel de trois de ses amies qui n'ont jamais cessé d'arpenter les lieux en quête d'un indice permettant de retrouver l'infirmière de 33 ans, disparue depuis plus de trois mois désormais. Selon le quotidien régional, les trois jeunes femmes n'ont jamais cessé leurs recherches depuis la disparition de leur amie.

Ratisser le secteur autour de Blaye-les-Mines et Cap Découverte

Avant le départ du groupe de recherches ce jeudi, les gendarmes ont rappelé les règles sanitaires à la dizaine de personnes réunies : pas de rassemblement de plus de six personnes. Les randonneurs ont pour objectif de ratisser le secteur autour de Blaye-les-Mines et Cap Découverte, situé à quelques kilomètres de Cagnac-les-Mines, où vivait Delphine Jubillar avant sa disparition. Les trois amies proches de la mère de famille avaient lancé un appel via les réseaux sociaux. "Avis à la population, aux mamans, aux papas, aux habitants de Cagnac et autres, nous sommes à la recherche de personnes volontaires pour nous aider à retrouver Delphine. PARTAGEZ les amis, s’il vous plaît, nous avons besoin de vous SOLIDARITÉ", ont notamment écrit Emy, Hélène et Marion.

Selon La Dépêche, les trois femmes auraient confié que cela leur "fait du bien" de voir qu'une dizaine de personnes ont répondu à leur appel. Elles n'ont jamais cessé d'arpenter le terrain depuis la disparition de leur amie et marchent depuis ensemble au moins une fois par semaine autour de Cagnac-les-Mines en espérant trouver une trace, un indice permettant de retrouver Delphine Jubillar. Le 23 décembre dernier déjà, une battue "citoyenne" avait été organisée et rassemblé 1 500 personnes pour arpenter la campagne autour du domicile de l'infirmière de 33 ans. Une dizaine d'objets avaient été retrouvés dont un portable, un couteau et des chaussettes, mais les enquêteurs n'ont toujours pas retrouvé la trace de la mère de famille.

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.