Dieudonné et sa compagne, Noémie Montagne, ont été entendus mardi soir par la gendarmerie après la visite d'un huissier de justice qui aurait mal tourné. Ce dernier a indiqué avoir été menacé et molesté, et affirme avoir entendu des dénotations.

Dieudonné et sa compagne, Noémie Montagne, ont été entendus ce mardi soir par la gendarmerie d’Anet, en Eure-et-Loire, révèle BFM TV. L’humoriste a dû s’expliquer sur l’altercation qui aurait éclaté avec un huissier de justice, venu lui remettre une lettre lundi soir. Ce dernier a en effet déposé plainte après sa visite qui, a-t-il déclaré, aurait mal tourné.

Menaces, agression et tirs de flashball

Selon l’huissier, le ton serait monté. Il s’est plaint d’avoir reçu des menaces et d’avoir été molesté. Il aurait également entendu une détonation d’arme, de type « flashball ». Dieudonné a donc été convoqué à la gendarmerie, où il s’est présenté aux alentours de 23h30. Quelques heures plus tôt, c’est sa compagne, Noémie Montagne, qui gère également les affaires de l’humoriste, qui a été entendue dans le cadre d’une audition libre. Elle est repartie vers 21h30.

Une « manipulation » orchestrée par Manuel Valls

D’après Me Isabelle Coutant-Peyre, l’avocate de Noémie Montagne, sa cliente serait victime d’une « manipulation ». Noémie Montagne « a reçu des visites avec beaucoup de bruit et de violences d'huissiers prétendant faire des perquisitions sans motifs officiel » a-t-elle déclaré sur BFM TV, n’hésitant pas à pointer du doigt le ministre de l’Intérieur. « Monsieur Valls doit être assez énervé de voir sa cote de popularité baisser. Il doit être encore plus énervé de voir que Dieudonné, l'un des meilleurs humoristes de France, peut poursuivre ses spectacles » a-t-elle ajouté. De son côté, l'avocat de l'humoriste a indiqué que son client avait porté plainte pour violation de domicile.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Les tarifs réglementés du gaz vont augmenter de 3 % début novembre