Sommaire

Les planètes sont-elles réellement présentes ?

"On a là deux candidates sérieuses au poste de planètes", admet Lauren Weiss qui travaille sur les systèmes de multi planètes à l’Université d’Hawaï. Mais pour elle, des doutes persistent. En effet, les scientifiques ne connaissant pas la période exacte de révolution de l’étoile de Teegarden, ni ce type de mouvement, ce qui pourrait être confondu avec les signaux de planètes.

Par ailleurs, elle ajoute que "la rotation d'une étoile pourrait probablement imiter l'orbite d'une planète et non des deux, il reste donc au moins une planète probablement réelle". Elle reste également hésitante sur leur potentielle habitabilité, mais nuance toutefois son propos. Si "les auteurs se sont trompés sur les périodes orbitales, les planètes restent des planètes."  

Toutefois, l’étoile de Teegarden, autour de laquelle ces deux nouveaux corps rocheux orbiteraient, est relativement calme. Détectée en 2003 par l’astrophysicien Bonnard Teegarden, sa masse n’atteint que 9% de celle du Soleil. Elle est considérée comme une naine ultra-froide.

Un calme, qui convainc l’astronome espagnol de la présence de ces deux terres.

"Le nombre de relevés est si élevé et l'étoile si calme qu'il reste très peu de place pour d'autres explications", affirme-t-il. "C'est donc, de mon point de vue, un cas évident de détection de planète. Je suis prêt à parier mes deux petits doigts qu'elles sont bien là", ajoute-t-il dans l’article d’Astronomy & Astrophysics.

Vidéo en lien avec le sujet : Un astéroïde géant menace notre planète

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.