Une entreprise chargée de restaurer une ancienne statue en bois de Jésus a fait une très curieuse découverte. Elle a mis la main sur un message vieux de 240 ans.

Une statue en bois de Jésus, placée dans une église de la ville de Burgos en Espagne, était en cours de restauration quand les scientifiques ont fait une incroyable découverte, rapporte le Huffpost.  A l'arrière de l’œuvre, plus précisément dans les fesses de la statue, se cachaient deux messages dantant de 1777.

Les parchermins on été bien conservés et ont notamment permis aux scientifiques d'identifier l'auteur, un certain Joaquin Minguez, un aumônier de la cathédrale de Sotilla de la Riberan. Ce dernier dévoile ainsi l'auteur de la statue, Manuel Bal.

Les principales occupations de cette époque

Dans ses lettres, Joaquin Minguez évoque le quotidien du XVIIIème siècle : les jeux de carte, les jeux de balle ou encore à les jeux de bar, qu'il considère comme "puérils".

Publicité
L'aumônier cite les maladies les plus courantes de l'époque, comme la malaria ou la fièvre typhoïde, et raconte aussi ce qui est cultivé dans sa région, "blé, seigle, orge, avoine et raisin de cuve". Il donne également des détails sur la société espagnole du XVIIIème : "le tribunal est à Madrid. Il y a le courrier et les journaux pour les nouvelles. Il y a l'inquisition, mais aucun reproche n'est fait à l'église de Dieu". 

Ces lettres ont été analysées à Madrid et sont désormais classées aux archives historiques de la ville de Burgos. Une copie a toutefois été réalisée et remise dans la statue de bois.

mots-clés : Espagne

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité