Les différents bilans de la Direction régionale de la Santé montrent une baisse des hospitalisations et du nombre de patients admis en réanimation depuis le 11 mai. Est-ce suffisant pour qu'une région passe du rouge au vert ?
Déconfinement : votre région peut-elle changer de couleurs le 2 juin ?IllustrationAFP

La carte du déconfinement n’a pas évolué depuis le 7 mai dernier, à la grande déception de nombreuses régions placées en rouge. Pourtant, après plus de deux semaines de déconfinement, la Direction régionale de la Santé a dressé un premier bilan, et a ainsi constaté une baisse importante du nombre d'hospitalisations, du nombre de patients admis en réanimation, et des capacités de dépistage, explique BFMTV.

Cette observation a été constatée dans plusieurs régions dont l’Île-de-France, la Bourgogne-Franche-Comté, le Grand-Est et les Hauts-de-France. Cette amélioration laisse à espérer que ces zones pourront passer au vert d’ici le 2 juin prochain. Des chiffres encourageants sur ces quatre régions ont été dévoilés par Santé Publique France ce lundi 25 mai au soir.

Une amélioration sur les trois critères de la carte du déconfinement

Le nombre de personnes hospitalisées ne cesse de diminuer : 7 056 en Île-de-France (soit 636 de moins en une semaine), 624 en Bourgogne-Franche-Comté (134 de moins en une semaine), 1 569 dans les Hauts-de-France (114 de moins en une semaine), et 2 463 dans le Grand-Est (contre 2740 le 19 mai 2020). Pour ce qui est des services de réanimation, le taux d’occupation est passé sous la barre des 60% d’individus admis en ce qui concerne ces quatre régions : 56% en Île-de-France, 28% en Bourgogne-Franche-Comté, 41% dans le Grand-Est, et 32% dans les Hauts-de-France. Ces régions peuvent donc espérer passer en vert le 2 juin, pour la deuxième phase du déconfinement.

Dans les villes des Hauts-de-France, plus de 30 000 tests de dépistage sont réalisés quotidiennement dans les laboratoires, dont un tiers environ se révèlent positifs. Cette tendance est en baisse depuis le 11 mai et se révèle être similaire dans les régions qui demeurent toujours en rouge. Il existe toutefois d'autres indicateurs pour estimer la circulation du coronavirus Covid-19 sur le territoire.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Covid-19 : comment peut-il pénétrer par les yeux ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.