Les terrasses rouvriront-elles dans toute la France à la mi-mai comme cela était prévu ? Le gouvernement pourrait finalement opter pour des mesures territorialisées en fonction des indicateurs épidémiques. Dans quelle posture se trouve votre département ? Réponse dans notre article.
Déconfinement : les départements où le taux d'incidence inquiète

Le diaporama indique les seize départements où le taux d'incidence (le nombre de cas de Covid-19 pour 100 000 habitants) est le plus élevé. Source : Covid Tracker, données du 20 avril 2021. 

"On voit bien que sur nos territoires, l'épidémie n'a pas la même dynamique", concède Julien de Normandie, chez nos confrères de BFMTV-RMC. La prise en compte de ce facteur pourrait bien orienter la politique de déconfinement du pays dans les prochaines semaines. 

La possibilité "d'ouvrir" le pays "territoire par territoire" a ainsi été évoquée par le ministre de la Santé et des Solidarités en début de semaine. Dans les colonnes du Télégramme, Olivier Véran a expliqué qu'il fallait "regarder la situation épidémique dans chaque territoire, lorsqu'on envisage de lever un certain nombre de contraintes". 

Les limites de déplacements devraient disparaître à partir du 3 mai

Si l'on prend un peu de hauteur, la  situation est en effet très différente selon où l'on se trouve dans l'Hexagone. Dans la région Nouvelle-Aquitaine, le taux d'incidence était ainsi de 211 cas pour 100 000 habitants le 20 avril au soir. Dans le même temps, les Hauts-de-France enregistrent un chiffre de 414 malades supplémentaires, selonCovid Tracker.  

Le 3 mai prochain devrait tout de même marquer la fin de la limitation des 10 kilomètres autour du domicile, d'après des sources proches de l'exécutif à la chaîne d'information en continu. En revanche, le détail de la réouverture de certains lieux, comme les bars ou les musées, n'est pas encore connu. C'est sur ce point que des décisions au cas par cas pourraient être prises. Le couvre-feu devrait, lui, rester en place pour le moment. 

Découvrez la situation sanitaire de votre département dans notre diaporama.

16e. Aisne

1/16
16e. Aisne

Dans ce département le taux d'incidence est de 402 cas pour 100 000 habitants. À l'échelon national, ce taux d'incidence est de 337 cas/100 000 habitant. 

De plus, le taux d'hospitalisation (le pourcentage de lits de réanimation occupés par des patients Covid) est de 179%, contre 116,1% à l'échelle du pays.

15e. Vaucluse

2/16
15e. Vaucluse

Dans ce département le taux d'incidence est de 403 cas pour 100 000 habitants. À l'échelon national, ce taux d'incidence est de 337 cas/100 000 habitant. 

De plus, le taux d'hospitalisation (le pourcentage de lits de réanimation occupés par des patients Covid) est de 213%, contre 116,1% à l'échelle du pays.

14e. Nord

3/16
14e. Nord

Dans ce département le taux d'incidence est de 407 cas pour 100 000 habitants. À l'échelon national, ce taux d'incidence est de 337 cas/100 000 habitant. 

De plus, le taux d'hospitalisation (le pourcentage de lits de réanimation occupés par des patients Covid) est de 152%, contre 116,1% à l'échelle du pays.

13e. Yvelines

4/16
13e. Yvelines

Dans ce département le taux d'incidence est 414 de cas pour 100 000 habitants. À l'échelon national, ce taux d'incidence est de 337 cas/100 000 habitant. 

De plus, le taux d'hospitalisation (le pourcentage de lits de réanimation occupés par des patients Covid) est de 148%, contre 116,1% à l'échelle du pays.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.