Décédée le 7 mai dernier à Bruxelles, Maurane a laissé derrière elle Lou Villafranca, sa fille de 24 ans toujours très affectée par le chagrin. Au Parisien, elle raconte son désarroi et fait de nouvelles révélations.
AFP

Décès de Maurane : sa fille en dit plus

La reprise du flambeau. Depuis la brutale disparition de Maurane le 7 mai dernier, sa fille de 24 ans, Lou Villafranca, a décidé de lui rendre hommage en reprenant la direction artistique de son album posthume. Et sa fille s’y engage : il sera à son image, "sublime".

Selon Lou Villafranca, sa mère avait enregistré d’"excellentes maquettes" de sa voix sur des reprises de Jacques Brel comme "Ne me quitte pas", "Vesoul", "Quand on n’a que l’amour" et tant d’autres. Au total, c’est quatorze chansons exploitables. Au Parisien, elle confie : "Il y a des perles dans ce qu’elle a enregistré. Ma mère n’avait pas grand-chose à faire pour que sa voix soit parfaite. C’était plutôt ses musiciens qui devaient recommencer. "

Si pour elle c’est une chance que de pouvoir travailler sur les projets de sa mère, l’exercice n’en reste pas moins difficile. "Parfois, je suis dans un mode travail, plongée dans la préparation de ce disque. A d’autres moments, c’est beaucoup plus dur. C’est même très dur. Surtout pour les ultimes chansons qu’elle a enregistrées quand j’étais là, quand je l’ai vue la dernière fois. Il y a des morceaux que je ne sais pas trop écouter", a confié la jeune femme au quotidien.

L’album posthume de Maurane devrait sortir dans les bacs d’ici à octobre. Juste le temps qu’il faut pour sa fille de 24 ans et son pianiste, Philippe De Cock, de perfectionner les maquettes. Lou Villafranca a d’ailleurs précisé en ce sens : "On a beaucoup de travail. L’idée est de le rendre le plus authentique possible. Elle souhaitait rendre hommage à Brel et faire quelque chose qui lui ressemblait."

Décès de Maurane : les circonstances de sa mort  éclaircies

Et si Lou Villafranca souhaite par-dessus tout rendre un ultime hommage à sa mère, c’est bien pour son amour de la musique : "Elle recommençait à chanter, à revenir sur scène, à avoir du goût pour la musique." Pis, la dernière fois que mère et fille se sont vues, c’était en studio. C'était écrit. "Elle était en train de travailler ces chansons. Elle est morte brutalement sans avoir le temps de terminer cet album dont elle était très fière. Elle aurait aimé que ce disque soit terminé", a-t-elle poursuit.

Dans son interview au Parisien, la fille de Maurane est revenue sur les étranges circonstances de sa mort. Si certains ont parlé de suicide, Lou Villafranca dément ces rumeurs. Elle a déclaré : "C’est une cause accidentelle. Je n’ai pas envie d’en dire plus. Elle a fait une chute. Des médias ou même des artistes ont dit que ça pouvait être un suicide, ce n’est pas le cas du tout. J’étais très triste que l’on envisage ça. Elle remontait sur scène, elle rechantait… C’était absurde de dire ça."

Avec son ultime album, Maurane voulait rendre hommage à Jacques Brel. Aujourd’hui, c’est sa fille qui souhaite lui rendre hommage de la même manière, avec le même album.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.