Lors de la dernière audience opposant Laeticia Hallyday à David Hallyday et Laura Smet, de nouveaux éléments sont venus faire vaciller la ligne de défense de la veuve. En effet, celle-ci serait déjà à l'abri financièrement…
AFP

La vraie fortune de Laeticia Hallyday : "elle était déjà millionnaire avant le mort de Johnny"

Dans le dossier complexe de l’héritage de Johnny, une première audience a eu lieu ce mardi 27 novembre devant le tribunal de grande instance de Paris. Ici, l’affaire portait sur la demande de David Hallyday et Laura Smet de geler 75% des royalties de leur défunt père. Mais cette rencontre a également été l’occasion d’en savoir plus sur la situation financière de Leaticia Hallyday.

S’il y a quelques mois, l’avocat de la veuve du rockeur, Me Ardavan Amir-Aslani, avançait que l’objectif des aînés de Johnny Hallyday est "d’asphyxier financièrement" sa cliente en la privant de tous ses revenus, il semblerait cependant que la réalité soit tout autre selon les informations de Me Carine Piccio, l’avocate de David Hallyday.

La ligne de défense de Laeticia Hallyday reposant sur l’idée que Johnny a fait d’elle son unique héritière pour la protéger financièrement vacille un peu plus. Selon Carine Piccio, le Taulier aurait réalisé de son vivant des donations pour "plusieurs dizaine de millions d’euros" au profit de son épouse, rapporte Voici. Un capital financier sur lequel avait également mis le doigt la journaliste du Figaro Léna Lutaud, autrice d ’Ils se sont tant aimés (éd. Albin Michel).

"J'ai repris tous les PV des conseils d'administration, tous les papiers que j'avais, et à ma grande surprise, Laeticia, avant la mort de Johnny, était déjà millionnaire et possédait la moitié du patrimoine du couple", expliquait-elle sur TV5 Monde. La moitié du patrimoine du rockeur étant estimé à 50 millions d’euros selon Voici.

Les revenus perçus par la mère de Jade et Joy ne se limitent pas aux royalties versés par les trois maisons de disques de Johnny - Sony, Universal et Warner. D’après Me Carina Piccio, la mère de Jade et Joy, via la société Born Rocker, "une société parallèle au trust et [lui] appartenant à moitié", aurait encaissé près de 1,5 million d’euros au titre de l’avance sur l’album posthume de Johnny.

Vidéo : Laeticia Hallyday : la vérité sur sa grosse fortune personnelle

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.