Invité jeudi matin du Grand Direct des Médias de Jean-Marc Morandini sur Europe 1, David Pujadas s'est dit être harcelé par son prédécesseur de France 2.
AFP

La guerre est officiellement déclarée entre les deux confrères de France 2. Dans une interview pour l’émission d’Europe 1 Le Grand Direct des Médias, David Pujadas s’est exprimé sur les nombreuses critiques de Bruno Masure au sujet de ses choix éditoriaux. Une hostilité qui dure dans le temps puisqu’en juillet 2013 l’ex-présentateur du JT de France 2 avait déjà traité son successeur, à la vision "libérale et très à droite", de "crétin" sur Twitter.

"Des messages non seulement insultants mais orduriers"

David Pujadas a enfin décidé de lever le voile sur cette affaire en révélant que l’ex-journaliste lui aurait également envoyé des messages "non seulement insultants mais un peu orduriers", et ce "toutes les semaines". Bien qu’il se soit exprimé sur le sujet, l’actuel présentateur du JT de France 2 ne souhaite pas rentrer dans le débat car selon lui, "ça relance le truc et ce n’est pas très glorieux". Une démarche qui n’a pourtant pas apaisé les tensions entre les deux confrères.

Bruno Masure a souhaité répondre

Bruno Masure a tenu à diffuser un droit de réponse qu'il a envoyé à l’animateur Jean-Marc Morandini dans la soirée de jeudi et dans lequel il maintient ses critiques. "Le JT de France 2 est davantage racoleur que TF1, ce qui est paradoxal" a-t-il déclaré. Allant plus loin, il a accusé le présentateur d’avoir "transformé le journal du service public en officine de propagande néo libérale" de par ses choix éditoriaux. Souvent accusé d’être un ex-présentateur aigri, voire jaloux, Bruno Masure a également profité de ce droit de réponse pour se défendre "Je récuse totalement le procès en "aigreur": Michèle Cotta, alors directrice de la 2, m’a proposé en 2000 de reprendre le 13h et j’ai refusé sans discussion : je voulais tourner la page du JT".

A lire aussi -Le JT de France 2 envahi en direct

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :