Une escroquerie à 2 millions d'euros ! Des millionnaires Français, sont soupçonnés d'avoir arnaqué des milliers de personnes.
IllustrationIstock

Cyber-arnaque : 3 chefs d’entreprises Lyonnais soupçonnés

Une histoire impensable ! Trois chefs d’entreprises Lyonnais, dont deux millionnaires, ont été arrêtés dans le Rhône ce mardi 29 janvier.

La raison ? Ils sont soupçonnés d’escroquerie.

Ils auraient en effet créé une fausse plateforme d'assistance informatique, a révélé France Inter.

Montant total de l’abus ? Deux millions d’euros… pour arrondir leur luxueuse fin de mois.

Travaillant dans le secteur de l’assurance, les trois présumés malfaiteurs étaient sous surveillance depuis plusieurs mois. L’enquête, ouverte en mars 2019 par le parquet de Paris, a en effet été confiée au C3N, la cellule "cyber" du pôle judiciaire national de la gendarmerie.

Après avoir été placés en garde à vue, les trois hommes ont été déférés jeudi soir devant un juge d'instruction, en vue d'une éventuelle mise en examen. Le parquet a demandé le placement en détention provisoire pour deux d'entre eux.

Cyber-arnaque : pour vous harponner, des messages d’alerte "infection" à répétition 

La méthode employée pourrait en tromper plus d’un.

Les victimes, des personnes âgées pour la plupart, se sont laissées berner par des messages d'alerte à répétition en surfant sur le Web. Ils stipulaient que leur ordinateur était infecté par un logiciel malveillant (maliciel), qui pourrait endommager leurs fichiers voire détruire leurs disques durs !

Pour résoudre rapidement le problème, un numéro d'assistance était conseillé. Il s’agit d’un centre d'appel se présentant comme l'interface du constructeur de l’appareil.

Au bout du fil, les opérateurs prétendaient alors qu’il fallait absolument effectuer une opération de maintenance à distance, moyennant 200 à 500 euros de frais ! Une facture comprenant le détail des prestations fournies et le prix de chaque pseudo-réparation était même envoyée aux internautes bernées.

Au total, 8 000 personnes ont été arnaquées.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.