Deux frères de confession israélite ont été agressés samedi soir à la sortie de la synagogue de Créteil (Val-de-Marne). Une agression que le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a fermement condamnée.
©AFPAFP

© AFP

Samedi soir à Créteil, dans le Val-de-Marne, deux frères de confession israélite ont été agressés alors qu’ils sortaient de la synagogue. Rapidement alerté de cette agression, le ministre de l’Intérieur a publié un communiqué. Dans ce document, Bernard Cazeneuve condamne non seulement cet acte mais donne également des consignes aux préfets afin de renforce la sécurité aux abords des lieux de culte israélites.

Bernard Cazeneuve apporte "tout son soutien" aux deux victimesLe ministre "tient à réaffirmer sa détermination sans faille à combattre celles et ceux qui, par leurs actes meurtriers ou leurs paroles nauséabondes, propagent le racisme et l'antisémitisme et mettent à mal la cohésion dont notre société a plus que jamais besoin", indique ainsi le communiqué. "Les services de police et de gendarmerie sont donc ainsi mobilisés sur l'ensemble du territoire pour veiller au bon déroulement des offices religieux et des manifestations culturelles publiques", précise-t-il ensuite avant d’ajouter que Bernard Cazeneuve apporte aux deux victimes "tout son soutien" et tient "à les assurer du plein engagement des services de police pour identifier et interpeller dans les meilleurs délais les auteurs de ces actes intolérables".

Ce communiqué a été publié au lendemain d’une fusillade qui a fait quatre morts au Musée juif de Bruxelles (Belgique). Parmi les victimes, figurait une Française. Le tireur est actuellement activement recherché par les autorités belges.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.