Le copilote responsable du crash dans les Alpes du Sud, le 24 mars dernier, se serait entraîné sur le vol aller entre Düsseldorf et Barcelone.

Le copilote de la Germanwings, Andreas Lubitz, responsable du crash de l’A320, se serait entraîné à la descente lors du vol aller, reliant Düsseldorf et Barcelone, le jour même du crash.

Selon les informations du journal allemand Bild, le rapport préliminaire du bureau français d’enquêtes et d’analyses (BEA), qui doit être dévoilé ce mercredi, évoquerait "une descente contrôlée infondée de plusieurs minutes" lors du trajet aller "pour laquelle il n’y avait aucune justification aéronautique".  

Le quotidien indique "qu’il ressort clairement du rapport que Lubitz a amorcé cette descente alors que l’avion, après avoir décollé de Düsseldorf, se dirigeait vers Barcelone (…) Il n’est pas à exclure que (Andres Lubitz) ne voulait pas seulement faire une tentative (de faire écraser l’avion) lors du vol aller, mais voulait aussi concrétiser son acte."

Ces nouvelles révélations laissent à penser que le jeune homme se serait livré à une sorte de répétition avant de mettre en application son macabre projet, en s’enfermant dans le cockpit pour précipiter l’avion dans les Alpes et tuer 150 personnes.

Andreas Lubitz souffrait d'une grave dépression

Publicité
Andreas Lubitz souffrait d’une lourde dépression. Le New-York Times avait révélé des failles dans le suivi médical. Un rapport avait déterminé son inaptitude au travail, mais le jeune homme ne l’a jamais transmis à sa direction. Il était même en arrêt maladie pour dépression le jour du crash sans, là encore, le signaler à la compagnie.

Vidéo sur le même thème: Crash d'un Aribus A320 : un suivi psychologique de Lubitz demandé par les médecins de la Lufthansa 

mots-clés : Descente

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité