Le virus a beau reculer, dans certains départements il faut mobiliser de plus en plus de lit pour lui faire face. La liste.
Covid : les 10 départements où l'occupation hospitalière repart à la hausse

Au global, les chiffres se montrent plutôt rassurants. En France, le virus semble peu à peu reculer. La circulation du coronavirus Covid-19 apparaît d’ailleurs considérablement ralentie. Taux d’incidence - c’est-à-dire le nombre de cas positifs pour 100 000 habitants d’un pays, d’une région ou d’un département donné - et taux de positivité chutent régulièrement et, pour l’heure, sans accrocs, note L’Internautesur son site. Certes, tout ne décroît pas aussi vite que l’on pourrait l’espérer (en semaine 20, le taux de positivité chute de 0,6 point par rapport à la semaine 19), mais cela reste engageant. D’autant que le taux d’incidence connaît un recul plus prononcé (-20% entre la semaine 20 et la semaine 19).

Pour autant, cela ne signifie pas qu’il faille croire l’épidémie vaincue : Santé Publique France rappelle combien il est essentiel de rester vigilant et de continuer à appliquer les gestes barrières… qui sauvent très littéralement des vies. "Dans un contexte de levée progressive des restrictions, il demeure primordial de maintenir un haut niveau d’adhésion aux mesures individuelles de prévention, de dépistage, d’isolement des cas et des personnes-contacts à risque", insiste l’agence, citée par nos confrères.

Covid : ces départements où la situation hospitalière inquiète

Dans certains départements français, la situation a même de quoi inquiéter : après tout ; l’évolution de l’occupation des lits d’hôpitaux n’y est pas positive, note CovidTracker. Plus de détails à ce sujet dans notre diaporama.

Un état de fait qui ne manque d’ailleurs pas d’alerter Santé Publique France. "La pression hospitalière restait importante, notamment en soins critiques", rappellent en effet les chercheurs.

10 - Manche

1/10
10 - Manche

Dans la Manche, le recul du virus est contrasté. En effet, le nombre de lits d'hôpitaux mobilisés pour coronavirus Covid-19 est en (faible) hausse. Entre la semaine 19 et la semaine 20 (20-27/05/201), il a grimpé de 0,79%.

9 - Alpes de Haute Provence

2/10
9 - Alpes de Haute Provence

Dans les Alpes de Haute Provence, le recul du virus est contrasté. En effet, le nombre de lits d'hôpitaux mobilisés pour coronavirus Covid-19 est en (faible) hausse. Entre la semaine 19 et la semaine 20 (20-27/05/201), il a grimpé de 0,92%.

8 - Haute-Savoie

3/10
8 - Haute-Savoie

En Haute-Savoie, le recul du virus est contrasté. En effet, le nombre de lits d'hôpitaux mobilisés pour coronavirus Covid-19 est en hausse franche. Entre la semaine 19 et la semaine 20 (20-27/05/201), il a grimpé de 3,17 %.

7 - Haute-Saône

4/10
7 - Haute-Saône

En Haute-Saône, le recul du virus est contrasté. En effet, le nombre de lits d'hôpitaux mobilisés pour coronavirus Covid-19 est en hausse franche. Entre la semaine 19 et la semaine 20 (20-27/05/201), il a grimpé de 4,55 %.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.