Sommaire

Covid-19 : sacrifier les jeunes en faveur de l’immunité grégaire ?

Pour Eric Caumes, le chef du service des maladies infectieuses de la Pitié-Salpêtrière, le gouvernement a fait un choix politique. Celui de l’immunité grégaire, aussi appelée immunité de groupe ou immunité collective. Seulement, celle-ci pourrait ne pas être atteinte à la seule aide des différents vaccins. "On parle de l'immunité vaccinale mais à la vitesse ou on avance, on est pas prêt de l'obtenir. On ne parle pas du tout de l'immunité naturelle car je pense que ce n'est pas politiquement correct de dire qu'on laisse circuler le virus, mais c'est le choix qui a été fait", avance-t-il sur le plateau de RMC, le lundi 22 mars 2021.

Pour atteindre cette immunité "hybride", le gouvernement aurait choisi quelle pollution abandonner aux griffes de la maladie.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.