L'infectiologue Gilles Pialoux alerte. Selon lui, l'arrivée massive des pathologies hivernales conjuguée au relâchement des gestes barrières pourrait nous mener à une situation bien compliquée.
Covid et restrictions : les départements où l’hiver s’annonce "catastrophique"

Le non-respect des gestes barrières pourrait nous diriger vers un contexte sanitaire inquiétant. Selon le dernier point épidémiologique publié jeudi 21 octobre dernier, Santé publique France (SpF) indiquait que le taux d'incidence national repartait à la hausse sur l'ensemble du territoire français. Et notamment chez les individus âgés de 60 à 89 ans. Quant au taux de reproduction du virus, il est repassé au-delà de 1.

À l’approche de l’hiver et des températures froides, où la transmission des virus respiratoires est plus élevée, la situation pourrait très vite devenir hors de contrôle.

"Quand vous regardez ce qui se passe en Europe de l’Est, en Tchéquie, Roumanie, Pologne, c’est un élément d’inquiétude", a alerté ce lundi 25 octobre Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses de l'hôpital Tenon à Paris au micro de BFMTV.

Covid-19 : "Le problème n’est plus tellement les vagues, mais les digues"

D’après l’infectiologue, "le problème n’est plus tellement les vagues, mais les digues, est-ce que le système de santé va pouvoir faire face ?".

Et de prévenir : "On n’y arrivera pas s’il y a un abandon au début de l’hiver des gestes barrières (…)."On voit que contrairement à l’hiver dernier, les autres pathologies hivernales arrivent, les bronchiolites, les gastro-entérites, les grippes avant que la vaccination fasse son boulot si les Français veulent bien se faire vacciner. Il faut absolument maintenir les gestes barrières, sinon on aura un hiver catastrophique, car il y aura une conjonction d’une circulation virale du Covid qui ne s’est pas éteinte et des pathologies hivernales qui sont en train de revenir", a-t-il indiqué.

Qu’adviendrait-il si la campagne de rappel des gestes barrières lancée ce lundi 25 octobre par Olivier Véran ne porte pas ses fruits ? Quels sont les départements où les services hospitaliers pourraient être les plus impactés ?* Le point dans notre diaporama ci-dessus.

Évolution du nombre de lits occupés sur 7 jours au 25/10/21, à partir des données de CovidTracker.

Haute-Saône

1/8
Haute-Saône

Augmentation du nombre de lits occupés par des patients Covid-19 à l'hôpital cette semaine par rapport à la semaine précédente au 25/10/21 : +43,75%

Mayenne

2/8
Mayenne

Évolution du nombre de lits occupés par des patients Covid-19 à l'hôpital cette semaine par rapport à la semaine précédente au 25/10/21 : +47,83%

Ardennes

3/8
Ardennes

Augmentation du nombre de lits occupés par des patients Covid-19 à l'hôpital cette semaine par rapport à la semaine précédente au 25/10/21 : +50%

Sarthe

4/8
Sarthe

Évolution du nombre de lits occupés par des patients Covid-19 à l'hôpital cette semaine par rapport à la semaine précédente au 25/10/21 : +55,56%

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.