Covid : quels sont les chiffres dans votre département ?

Le taux d'incidence, le nombre de patients en réanimation et la part du variant britannique sont des indicateurs observés de près par le gouvernement. Voici les derniers chiffres dans votre département :

  • L’Ain – Taux d’incidence : 192,1 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 16 ; Part du variant britannique : 74,7%
  • L’Aisne - Taux d’incidence : 292,4 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 39 ; Part du variant britannique : 73%
  • L’Allier - Taux d’incidence : 170,5 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 9 ; Part du variant britannique : 62,8%
  • Les Alpes-de-Haute-Provence - Taux d’incidence : 213,1 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 8 ; Part du variant britannique : 71,5%
  • Les Hautes-Alpes : Taux d’incidence : 263,1 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 8 ; Part du variant britannique : 72%
  • Les Alpes-Maritimes : Taux d’incidence : 446,7 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 131 ; Part du variant britannique : 85,6%
  • L’Ardèche : Taux d’incidence : 170,1 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 11 ; Part du variant britannique : 73,3%
  • Les Ardennes : Taux d’incidence : 192,4 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 11 ; Part du variant britannique : 49,2%
  • L’Ariège : Taux d’incidence : 154,9 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 6 ; Part du variant britannique : 70,6%
  • L’Aube : Taux d’incidence : 347,5 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 14 ; Part du variant britannique : 85,4%
  • L’Aude : Taux d’incidence : 140,3 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 11 ; Part du variant britannique : 65,6%
  • L’Aveyron : Taux d’incidence : 128,3 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 5 ; Part du variant britannique : 63,5%
  • Les Bouches-du-Rhône : Taux d’incidence : 319,4 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 283 ; Part du variant britannique : 62,9%
  • Le Calvados : Taux d’incidence : 175,7 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 34 ; Part du variant britannique : 67%
  • Le Cantal : Taux d’incidence : 102,2 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 2 ; Part du variant britannique : 73,1%
  • La Charente : Taux d’incidence : 153,4 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 9 ; Part du variant britannique : 83,3%
  • La Charente-Maritime : Taux d’incidence : 109 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 4 ; Part du variant britannique : 81,3%
  • Le Cher : Taux d’incidence : 133,6 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 6 ; Part du variant britannique : 60,6%
  • La Corrèze : Taux d’incidence : 168,9 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 5 ; Part du variant britannique : 70%
  • La Corse-du-Sud : Taux d’incidence : 113,3 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 4 ; Part du variant britannique : 83,5%
  • La Haute-Corse : Taux d’incidence : 180,5 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 11 ; Part du variant britannique : 71,2%
  • La Côte-d’Or : Taux d’incidence : 136,1 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 38 ; Part du variant britannique : 61,2%
  • Les Côtes d’Armor : Taux d’incidence : 128,7 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 12 ; Part du variant britannique : 75,8%
  • La Creuse : Taux d’incidence : 60,2 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 6 ; Part du variant britannique : 51,9%
  • La Dordogne : Taux d’incidence : 128,3 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 13 ; Part du variant britannique : 52,5%
  • Le Doubs : Taux d’incidence : 283,3 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 46 ; Part du variant britannique : 66,7%
  • La Drôme : Taux d’incidence : 193,4 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 38 ; Part du variant britannique : 69,9%
  • L’Eure : Taux d’incidence : 278,3 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 14 ; Part du variant britannique : 81,2%
  • L’Eure-et-Loir : Taux d’incidence : 269,2 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 30 ; Part du variant britannique : 82,8%
  • Le Finistère : Taux d’incidence : 73,6 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 14 ; Part du variant britannique : 73,6%
  • Le Gard : Taux d’incidence : 294,7 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 44 ; Part du variant britannique : 82,5%
  • La Haute-Garonne : Taux d’incidence : 150,5 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 74 ; Part du variant britannique : 67,9%
  • Le Gers : Taux d’incidence : 63,1 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 2 ; Part du variant britannique : 63%
  • La Gironde : Taux d’incidence : 151 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 89 ; Part du variant britannique : 86,5%
  • L’Hérault : Taux d’incidence : 184 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 63 ; Part du variant britannique : 81,8%
  • L’Ille-et-Vilaine : Taux d’incidence : 180,4 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 32 ; Part du variant britannique : 78,8%
  • L’Indre : Taux d’incidence : 134,5 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 7 ; Part du variant britannique : 70,7%
  • L’Indre-et-Loire : Taux d’incidence : 225,5 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 43 ; Part du variant britannique : 74,8%
  • L’Isère : Taux d’incidence : 191,5 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 65 ; Part du variant britannique : 77%
  • Le Jura : Taux d’incidence : 204 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 5 ; Part du variant britannique : 69,6%
  • Les Landes : Taux d’incidence : 87,9 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 8 ; Part du variant britannique : 65%
  • Le Loir-et-Cher : Taux d’incidence : 210,2 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 3 ; Part du variant britannique : 65,6%
  • La Loire : Taux d’incidence : 197,6 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 45 ; Part du variant britannique : 68,5%
  • La Haute-Loire : Taux d’incidence : 121,2 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 5 ; Part du variant britannique : 54%
  • La Loire-Atlantique : Taux d’incidence : 148,4 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 31 ; Part du variant britannique : 72,4%
  • Le Loiret : Taux d’incidence : 171,2 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 58 ; Part du variant britannique : 69,5%
  • Le Lot : Taux d’incidence : 84,9 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 5 ; Part du variant britannique : 75%
  • Le Lot-et-Garonne : Taux d’incidence : 138 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 6 ; Part du variant britannique : 81,7%
  • La Lozère : Taux d’incidence : 175,7 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 2 ; Part du variant britannique : 56 ,8%
  • Le Maine-et-Loire : Taux d’incidence : 200,2 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 41 ; Part du variant britannique : 69,5%
  • La Manche : Taux d’incidence : 120 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 17 ; Part du variant britannique : 45,3%
  • La Marne : Taux d’incidence : 221 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 33 ; Part du variant britannique : 71,1%
  • La Haute-Marne : Taux d’incidence : 150,7 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 4 ; Part du variant britannique : 48,1%
  • La Mayenne : Taux d’incidence : 143,4 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 6 ; Part du variant britannique : 72,2%
  • La Meurthe-et-Moselle : Taux d’incidence : 221,2 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 75 ; Part du variant britannique : 47%
  • La Meuse : Taux d’incidence : 214,2 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 11 ; Part du variant britannique : 66,3%
  • Le Morbihan : Taux d’incidence : 135,5 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 16 ; Part du variant britannique : 75,5%
  • La Moselle : Taux d’incidence : 268,3 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 98 ; Part du variant britannique : 40,6%
  • La Nièvre : Taux d’incidence : 234,5 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 6 ; Part du variant britannique : 77,5%
  • Le Nord : Taux d’incidence : 373,7 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 248 ; Part du variant britannique : 75%
  • L’Oise : Taux d’incidence : 360,7 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 52 ; Part du variant britannique : 77,4%
  • L’Orne : Taux d’incidence : 228,6 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 12 ; Part du variant britannique : 70%
  • Le Pas-de-Calais : Taux d’incidence : 407,4 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 114 ; Part du variant britannique : 76,2%
  • Le Puy-de-Dôme : Taux d’incidence : 167,4 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 33 ; Part du variant britannique : 65,9%
  • Les Pyrénées-Atlantiques : Taux d’incidence : 57,1 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 13 ; Part du variant britannique : 56,9%
  • Les Hautes-Pyrénées : Taux d’incidence : 100 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 10 ; Part du variant britannique : 55,2%
  • Les Pyrénées-Orientales : Taux d’incidence : 92,9 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 17 ; Part du variant britannique : 68,8%
  • Le Bas-Rhin : Taux d’incidence : 198,6 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 80 ; Part du variant britannique : 64,5%
  • Le Haut-Rhin : Taux d’incidence : 134 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 29 ; Part du variant britannique : 63,2%
  • Le Rhône : Taux d’incidence : 286 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 179 ; Part du variant britannique : 74,9%
  • La Haute-Saône : Taux d’incidence : 173,2 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 15 ; Part du variant britannique : 51,6%
  • La Saône-et-Loire : Taux d’incidence : 122,8 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 19 ; Part du variant britannique : 58,9%
  • La Sarthe : Taux d’incidence : 198 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 11 ; Part du variant britannique : 58,3%
  • La Savoie : Taux d’incidence : 185,2 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 13 ; Part du variant britannique : 77,7%
  • La Haute-Savoie : Taux d’incidence : 240,8 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 32 ; Part du variant britannique : 75,1%
  • Paris : Taux d’incidence : 394,4 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 339 ; Part du variant britannique : 69,5%
  • La Seine-et-Maritime : Taux d’incidence : 278,6 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 84 ; Part du variant britannique : 76,5%
  • La Seine-et-Marne : Taux d’incidence : 451 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 146 ; Part du variant britannique : 76,4%
  • Les Yvelines : Taux d’incidence : 323,5 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 72 ; Part du variant britannique : 76,1%
  • Les Deux-Sèvres : Taux d’incidence : 174,4 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 6 ; Part du variant britannique : 63,9%
  • La Somme : Taux d’incidence : 308 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 59 ; Part du variant britannique : 65,1%
  • Le Tarn : Taux d’incidence : 170,1 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 16 ; Part du variant britannique : 69,1%
  • Le Tarn-et-Garonne : Taux d’incidence : 188,1 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 15 ; Part du variant britannique : 82,9%
  • Le Var : Taux d’incidence : 330,5 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 67 ; Part du variant britannique : 84,2%
  • Le Vaucluse : Taux d’incidence : 238,3 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 16 ; Part du variant britannique : 80,4%
  • La Vendée : Taux d’incidence : 146,2 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 10 ; Part du variant britannique : 67,1%
  • La Vienne : Taux d’incidence : 196,8 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 18 ; Part du variant britannique : 65%
  • La Haute-Vienne : Taux d’incidence : 122,7 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 17 ; Part du variant britannique : 67,9%
  • Les Vosges : Taux d’incidence : 162,7 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 12 ; Part du variant britannique : 57,4%
  • L’Yonne : Taux d’incidence : 241,2 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 13 ; Part du variant britannique : 63,4%
  • Le Territoire de Belfort : Taux d’incidence : 229 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 10 ; Part du variant britannique : 80,5%
  • L’Essonne : Taux d’incidence : 429,4 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 114 ; Part du variant britannique : 72,6%
  • Les Hauts-de-Seine : Taux d’incidence : 355,9 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 180 ; Part du variant britannique : 75,5%
  • La Seine-Saint-Denis : Taux d’incidence : 505,8 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 128 ; Part du variant britannique : 76,9%
  • Le Val-de-Marne : Taux d’incidence : 471 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 124 ; Part du variant britannique : 71,1%
  • Le Val-d’Oise : Taux d’incidence : 499,4 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 58 ; Part du variant britannique : 81,2%
  • La Guadeloupe : Taux d’incidence : 98,2 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 12 ; Part du variant britannique : 74,6%
  • La Martinique : Taux d’incidence : 74,7 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 5 ; Part du variant britannique : 67%
  • La Guyane : Taux d’incidence : 37,5 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 8 ; Part du variant britannique : 24,5%
  • La Réunion : Taux d’incidence : 101,4 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 60 ; Part du variant britannique : 10,2%
  • Mayotte : Taux d’incidence : 178,9 ; Nombre de personnes en réanimations au 17 mars : 21 ; Part du variant britannique : 1,4%

Parmi tous ces départements, une vingtaine sont toujours en surveillance renforcée. Découvrez la liste complète.

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.