Comment la campagne de vaccination évolue dans votre territoire ? La réponse dans notre diaporama.
Les régions où l'on vaccine beaucoup

Le diaporama liste les régions en fonction de leur avancement dans la campagne de vaccination. La région la mieux classée est donc celle où la part de la population qui a reçu les deux doses du vaccin est la plus importante. Source : Point épidémiologique Santé Publique France du 15 avril 2021

C'est là l'une des conditions majeures pour que nous retrouvions une vie normale : il faut faire en sorte qu'une conséquente majorité de la population soit immunisée contre le virus de la Covid-19. 

Des divergences demeurent néanmoins quant à la question de cette immunisation des Français. Quel pourcentage exact de la nation doit avoir été vaccinée pour que l'épidémie soit derrière nous ?

Il y'a quelques semaines, l'Institut Pasteur a publié plusieurs modélisations sur cette fameuse immunité de groupe. Selon la fondation française, 90% des "adultes doivent être vaccinés pour qu'un relâchement complet des mesures de contrôles soit envisageable". Cet indicateur s'inscrit dans un contexte bien particulier : celui d'une éventuelle explosion, une fois de plus, des contaminations dans les prochains mois. Ce phénomène pourrait d'ailleurs être provoqué par la forte contagiosité du variant anglais.

Pour le moment, un peu moins de 7% de la population s'est vu injecter les deux doses du sérum, selon Covid Tracker.

Vaccination : de nouveaux métiers vont pouvoir profiter d'un accès prioritaire. 

Ce mardi 20 avril, " le ministère du Travail a proposé aux partenaires sociaux une liste d'une vingtaine de métiers qui pourront bénéficier de créneaux prioritaires pour la vaccination", rapporte BFMTV.  

Au total, "400 000 travailleurs de plus de 55 ans" devraient donc accéder à l'immunité dans les prochaines semaines. Parmi ces professions, l'on trouve notamment les conducteurs (bus, taxi, routiers), les agents d'entretien, les caissiers et autres commerçants de produits alimentaires. 

Sur France Inter,  Elisabeth Borne - la ministre du Travail - a justifié cet "accès prioritaire" par le fait que ces hommes et ces femmes  sont "exposés à leur poste de travail".

Retrouvez l'avancement de la vaccination dans votre région dans le diaporama ci-dessus.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.