Y-a-t-il un lien entre les basses températures et la transmission du Covid-19 ? Une étude de l'Institut Pasteur, de l'Inserm et du CNRS fait le point sur les corrélations entre météo et circulation du virus.
Sommaire
Covid-19 : le froid augmente-t-il les risques de contamination ?IllustrationIstock

Les températures dégringolent. Au mercredi 10 février 2021, 36 départements sont en vigilance "grand froid" par Météo France. Plus nombreux encore, 54 sont concernés par une vigilance neige-verglas. Cet épisode neigeux et froid est accompagné d'autres dégradations selon les coins du pays : vents violents, inondations, crues et même avalanches... Une chose est sûre, vous devez surveiller de près les vigilances qui concernent votre département pour prendre les dispositions nécessaires. Mais faut-il seulement vous protéger de la météo ? Des températures aussi basses n'augmentent-elles pas les risques de contamination au Covid-19 ?

Actuellement, la situation est "stable et élevée", considère le ministre des Solidarités et de la Santé au micro de FranceInfo. Olivier Véran estime même qu'il est "possible" que la France ne soit jamais amenée à reconfiner. Toutefois, les données restent inquiétantes. Selon l'Agence nationale de santé publique, près de 19 000 nouveaux cas ont été recensés dans les dernières 24 heures. En outre, 3 332 patients Covid sont actuellement hospitalisés en service de réanimation. Des chiffres bien éloignés des objectifs cités par le gouvernement en octobre dernier, respectivement établis à 5 000 cas quotidiens et 3 000 patients en réanimation. La météo ne risque-t-elle pas d'aggraver la circulation du virus ?

Covid-19 : un temps froid ou sec serait favorable à la reproduction du virus

Une étude de l'Institut Pasteur, de l'Inserm et du CNRS relayée par Yahoo.fr  décrète qu'un temps froid ou sec serait favorable à la reproduction du Covid-19. Ces recherches sont basées sur plusieurs dizaines de régions d'Espagne, d'Italie, de France, du Portugal, du Canada et des États-Unis. Il s'agit de comparer la propagation du virus et les conditions météorologiques. Ainsi, l'étude a démontré que lorsque les températures sont inférieures à dix degrés, "chaque degré perdu augmente le R0 de 0,16 point". Pour rappel, le R0 indique le niveau de reproduction du virus. Toutefois, les données ne sont pas prouvées passé une certaine température...

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.