Covid-19 et week-end du 15 août : où trouve-t-on le plus fort taux d'incidence ?
Le week-end qui approche présente un avantage particulier, même pour ceux qui ne peuvent pas partir en vacances : il comporte un jour férié. Mais avant de partir, soyez vigilants. Dans certains départements, le taux d'incidence reste élevé.

La septième vague décroît, certes, mais cela ne veut pas dire que le virus a disparu. Au contraire ! Comme l’expliquait régulièrement l’antenne bretonne du portail Actu.fr, de nombreux nouveaux cas sont recensés hebdomadairement en France. Au seul niveau régional - en Bretagne, donc - il fallait compter 7 965 cas de coronavirus entre le jeudi 4 et le jeudi 11 août 2022. Sur l’ensemble du sol hexagonal, le nombre de nouveaux patients s’élevait alors à 210 118. Dans un tel contexte, marqué notamment par des “indicateurs virologiques et hospitaliers élevés”  de l’avis de Santé Publique France, les gestes barrières demeurent essentiels pour ne pas contracter l’affliction.

Autre signe rassurant, néanmoins : le taux d’hospitalisations recule, lui aussi. Et ce, notent nos confrères, qu’il soit question des hospitalisations traditionnelles (-28%) ou des seuls soins critiques (-26%). Dans certains départements, toutefois, le taux d’incidence demeure plus fort qu’ailleurs. Retrouvez, dans notre diaporama ci-après, la liste des départements où le virus circule encore avec le plus de véhémence.

Port du masque, gestes barrière…  ces réflexes à ne pas oublier

L’épidémie recule, certes, et les restrictions ont (pour l’essentiel, à tout le moins) été levées. Ceci étant dit, cela ne signifie pas qu’il faille abandonner certains des gestes barrière qui ont contribué à minimiser l’impact de la pandémie. C’est pourquoi Santé Publique France continue de recommander le port du masque dans les transports en commun, par exemple.

10 - Vaucluse

1/10
10 - Vaucluse

Dans le Vaucluse, informe le site spécialisé Covidtracker, le taux d’incidence relevé le jeudi 11 août 2022, s’élève à 417 cas de contamination au coronavirus Covid-19 pour 100 000 habitants.

9 - Var

2/10
9 - Var

Le Var aussi compte parmi les départements où le coronavirus circule le plus. Son taux d’incidence s’élève à 423 cas de contamination pour 100 000 habitants.

8 - Alpes de Haute Provence

3/10
8 - Alpes de Haute Provence

Les Alpes de Haute Provence font aussi partie des départements où le virus circule encore beaucoup. Le taux d’incidence s’y élève à 427 cas de contaminations au coronavirus pour 100 000 habitants, le jeudi 11 août 2022.

7 - Gard

4/10
7 - Gard

Dans le Gard, le taux d’incidence relevé le jeudi 11 août 2022, s’élève à 427 cas de contamination au coronavirus Covid-19 pour 100 000 habitants.

Voir la suite du diaporama

6 - Haut-Rhin

5/10
6 - Haut-Rhin

Le Haut-Rhin fait aussi partie des départements malmenés par le virus. Le taux d’incidence s’y élève à 525 cas de contamination au coronavirus pour 100 000 habitants, le 11 août 2022.

5 - La Réunion

6/10
5 - La Réunion

En Outre-Mer aussi, le virus circule encore. A La Réunion, le taux d’incidence s’élève à 529 cas de contamination au coronavirus pour 100 000 habitants. 

4 - Haute-Corse

7/10
4 - Haute-Corse

La Corse n’est pas épargnée ! En Haute-Corse, les autorités recensent 539 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants, jeudi 11 août 2022.

3 - Landes

8/10
3 - Landes

Dans les Landes aussi, le taux d’incidence Covid s’élève à 555 pour 100 000 habitants, rappelle CovidTracker.

2 - Corse du Sud

9/10
2 - Corse du Sud

La Corse du Sud fait elle aussi face à un fort taux d’incidence. Celui-ci s’élève à 564 contaminations pour 100 000 habitants.

1 - Pyrénées-Atlantiques

10/10
1 - Pyrénées-Atlantiques

C’est dans les Pyrénées-Atlantiques que le taux d’incidence est le plus élevé. Il s’élève à 571 cas de contamination Covid pour 100 000 habitants.