Sommaire

Fin de la pandémie de Covid-19 : finira-t-on par cohabiter avec le virus ? 

Dans la revue Nature, de nombreux spécialistes en épidémie et en maladies infectueuses indiquent que la situation sanitaire pourrait glisser vers un état endémique. Comme l'écrit France Info, cela signifie que "le virus continue à circuler, surtout en hiver, mais l'immunité collective conférée par l'infection et par la vaccination est suffisante pour prévenir la majorité des formes graves". Si ce scénario est jugé probable, les délais sont très incertains. Certains experts imaginent une fin de la crise sanitaire au printemps 2022, tandis que d'autres montrent davantage de retenue. 

Un autre scénario laisse penser qu'un nouveau variant pourrait, à l'image d'Omicron, contaminer les personnes ayant déjà contracté le virus ou ayant déjà été vaccinées. L'apparition d'une nouvelle souche du Covid-19, plus dangereuse, pourrait obliger les laboratoires à mettre les vaccins à jour. "En attendant une mise à jour, les cas graves liés à un autre potentiel variant continueraient d'affluer dans les hôpitaux et le nombre de morts de grimper. Il n'aurait pas besoin d'être très virulent pour désorganiser la société", craint FranceInfo.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.