Ecouter l'article :

Arnaud Fontanet, épidémiologiste, estime que l'ouverture des écoles est le "talon d'Achille" de la stratégie française contre le Covid-19. Selon lui, avoir un collégien ou un lycéen chez soi augmenterait drastiquement les risques de contamination au virus. Explications.
Covid-19 : avoir un adolescent chez soi augmenterait le risque de contamination "de 30%", selon Arnaud FontanetIllustrationIstock

Certains membres de votre famille sont-ils plus susceptibles de vous transmettre le virus que d'autres ?  Selon Arnaud Fontanet, interrogé par le Journal du Dimanche, "avoir un collégien ou un lycéen chez soi accroît de 30% le risque d'être infecté". D'après l'épidémiologiste, l'ouverture des écoles est le "talon d'Achille" de la stratégie du gouvernement pour lutter contre la pandémie. Concernant les plus jeunes enfants, "on n'a pas observé d'augmentation de risque", déclare-t-il. Le membre du Conseil scientifique précise toutefois que ces estimations datent d'avant l'apparition du variant britannique sur notre sol. 

Depuis plusieurs mois, l'exécutif multiplie les restrictions dans l'espoir d'endiguer l'épidémie : couvre-feu généralisé, confinements localisés, fermeture des restaurants... Malgré cela, le gouvernement et le ministère de l'Éducation refusent catégoriquement de fermer les écoles. En effet, l'égalité des chances et l'équilibre des enfants pourraient bien être déstabilisés par une telle mesure. "Garder les établissements ouverts le plus longtemps possible est important", cède Arnaud Fontanet. "Il faut être strict sur les mesures sanitaires, notamment pendant les repas, éviter les regroupements aux alentours et y intensifier le dépistage", préconise-t-il.

"L'immense majorité des enfants ne fait pas de complications cliniques"

Pourquoi s'inquiète-t-on tant de la circulation du virus chez les plus petits ? "Si l'immense majorité des enfants ne fait pas de complications cliniques, ils exposent leurs proches ayant des comorbidités ou leurs grands-parents", explique le membre du Conseil scientifique. En effet, les enfants, souvent asymptomatiques, peuvent néanmoins transmettre le virus. Une circulation qui peut alors s'avérer dangereuse pour les personnes les plus à risque, soit les personnes âgées ou les personnes souffrant de comorbidités. 

Profitez d'un mois offert et accéder à des milliers de livres en ligne, jeux en ligne et cours en ligne !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.