Sommaire

Intoxication au monoxyde de carbone : quels signes doivent alerter ?

Si ces consignes de sécurité ne sont pas respectées, le risque d’intoxication au monoxyde de carbone est réel, explique le porte-parole de la Fédération nationale des Sapeurs-Pompiers de France. Le danger est d’autant plus important que le monoxyde de carbone est un gaz inodore et incolore, ajoute-t-il, contrairement au gaz de ville qui peut être senti car une odeur est ajoutée à l'intérieur. Les premiers symptômes sont faciles à reconnaître et doivent alerter tout de suite, puisqu’il s’agit de "perte de connaissance, de maux de tête, de nausées et de suffocation".

En cas de suspicion d’intoxication, il faut agir vite et "ouvrir immédiatement les fenêtres, aérer la pièce et quitter les lieux", ajoute-t-il. Après avoir vidé la pièce de ses occupants, il est important d’appeler le 112, même en cas de légère intoxication. Surtout, insiste le capitaine Éric Brocardi, "il ne faut pas retourner à l'intérieur tant que les pompiers ne sont pas intervenus au sein du domicile". Ces derniers effectueront un relevé du taux de monoxyde de carbone avant de donner leur autorisation de retour sur les lieux. Pour éviter tout risque, un entretien complet de ses appareils de chauffage, même ceux d'appoint, doit être effectué régulièrement, surtout sur les appareils vétustes.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.