L'un des principaux responsables administratif de Haute-Corse , Jean Leccia, a été tué par balles dimanche soir vers 23h20 à Aléria. Il rentrait de la soirée électorale à San-Gavino-di-Fiumorbu où sa fille se présentait aux municipales.
©AFP

Un commando de motards a assassiné, dimanche soir aux alentours de 23h20, l’un des principaux responsables administratifs du département de Haute-Corse. Jean Leccia, directeur général des services au conseil général de Haute-Corse à Bastia,  a été assassiné au volant de sa voiture par deux hommes circulant à moto sur la RN 198, à la sortie nord d’Aleria, alors qu’il rentrait de la soirée électorale.

La victime dirigeait en outre le cabinet du président PRG du Conseil général, Joseph Castelli, un proche de celui de l’exécutif de la collectivité territoriale de Corse et député PRG de Haute-corse Paul Giacobbi dont un proche conseiller, Dominique Domarchi, avait été assassiné il y a trois ans, également un soir d’élections. En 2011, Jean Leccia avait été gardé à vue dans le cadre d’une enquête sur des affaires de marché public. Il avait aussi été entendu comme témoin dans une affaire concernant l’utilisation de fonds publics à des fins privés.

Un commando de motard

Dominique Alzéria, Procureur de la république de Bastia, a déclaré que la victime a été tuée sur le coup. La victime a été atteinte "d’une rafale d’arme automatique de gros calibre". La police judicaire ainsi que la gendarmerie ont été co-saisies pour l’enquête. Le procureur a indiqué que si "aucun lien à ce stade" ne peut être fait avec les élections, cela n’est évidemment "pas un signe positif pour la démocratie". Un important dispositif de sécurité a immédiatement été mis en place et des opérations de recherche du commando ont été organisées. Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, a assuré dans un communiqué que "tous les moyens seront mis en œuvre afin de permettre l’identification et l’interpellation des auteurs de ce lâche assassinat."

Corse : deuxième homicide de l’année

La Corse est malheureusement habituée à ce genre d’affaire sanglante. Il s’agit en effet du deuxième homicide perpétré cette année. L’île de beauté avait connue, en 2013, pas moins de 17 homicides et 14 tentatives. Le dossier de l’assassinat de Jean Leccia sera probablement transféré en le début de la semaine à la juridiction interrégionale spécialisée de Marseille, chargée des affaires de criminalité organisée.

Vidéo sur le même thème : nouvel assassinat en Corse

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.