L’affaire autour de la disparition de Xavier Dupont de Ligonnès a été relancée dans le Var après la découverte d’un corps en décomposition.

C’est Var-matin qui a annoncé samedi 23 décembre qu’un corps momifié avait été découvert dans une zone particulièrement difficile d’accès en contrebas du rocher de Roquebrune-sur-Argens. C’est un groupe de randonneurs qui a donné l’alerte, mais avec la nuit tombante, et la zone trop à risque, l’intervention pour hélitreuiller le corps n’a pu s’effectuer que ce dimanche matin. Il a ensuite été transporté à l’institut médico-légal de Vidauban.

Un randonneur de 26 ans ?

Publicité
Comme à chaque découverte macabre dans ce secteur, l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès ressort. L’homme qui est soupçonné d’avoir tué et enterré sa femme et ses quatre enfants sous la terrasse de leur maison de Nantes en avril 2011, a été vu pour la dernière fois, ici, Roquebrune-sur-Argens, dans un parking où il a abandonné sa voiture. Mais selon Var-matin, le corps retrouvé ne peut pas être celui de Xavier Dupont de Ligonnès puisqu’il s’agit d’un corps en état de momification. « Comme il ne s’agit pas d’ossements, l’éventualité du corps du fameux Xavier Dupont de Ligonnès (…) est complètement écartée », affirme le journal.

De son côté, Jean-Marc Ducos, grand reporter faits-divers au Parisien, assure que le corps retrouvé serait celui d'un randonneur de 26 ans, disparu au mois de mai dernier. Afin de vérifier tous ces éléments, une autopsie complète du corps devrait être réalisée dans les prochains jours. Les gendarmes de la brigade du Muy cherchent à préciser l’âge de la victime, la date de sa mort, et comprendre les circonstances de la tragédie.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité