Nul en France n'ignore le confinement décidé par Emmanuel Macron. Face à la guerre menée contre l'épidémie de coronavirus Covid-19, les congés d'été de tout un chacun semblent menacés. Explications.
Coronavirus : vous ne pourrez pas partir en vacances cet étéIstock

"Je conseille aux Français la plus grande prudence sur la préparation de leurs voyages", alertait ce mardi 7 avril 2020 le secrétaire d’État aux Transports sur les ondes de France Info. Interrogé sur la possibilité de prendre des vacances à l'arrivée de l'été, Jean-Baptiste Djebbari rivalise de précautions. C'est pourquoi il a préféré inviter les Françaises et les Français, rappelle BFMTV, à attendre.

Selon lui, il n'est pas judicieux d'envisager dès à présent de partir, même dans l'Hexagone, pour les grandes vacances. "La situation aujourd'hui est encore trop incertaine", affirme-t-il aux micros de la radio du service public.

Le ministre n'invoque d'ailleurs pas uniquement la crise sanitaire comme justification. Certaines problématiques, estime-t-il, relève de l'ordre du pratique.

Comment va se passer la reprise des transports après le déconfinement ?

"Nous travaillons, notamment au ministère des Transports, sur différents scénarios pour préparer la reprise de l'activité", a-t-il encore affirmer. Et lui de poursuivre : "Bien malin celui qui sait décrire demain l'offre de transport et qui sait décrire exactement le moment où nous allons commencer à déconfiner".

"Je rappelle que la priorité absolue du moment c'est l'effort collectif que nous faisons de rester chez nous pour empêcher la propagation de ce virus", a-t-il encore fait savoir. Des propos qui corroborent ceux de Christophe Castaner qui, s'il s'exprimait à propos des vacances de Pâques, rappelait pourquoi il est primordial de ne pas partir.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.