À une semaine du déconfinement, de nombreuses questions continuent de se poser sur la suite des événements. Peut-on empêcher une deuxième vague du Covid-19 en France ?
Coronavirus : une deuxième vague est-elle inéluctable ?IllustrationAFP

C’est une des plus grandes craintes du gouvernement. Alors qu’il se prépare à son déconfinement le 11 mai, le pays n’en a pas encore fini avec le coronavirus Covid-19. Depuis deux semaines, l’exécutif rappelle aux Français qu’ils vont devoir s’habituer à "vivre avec le virus" pendant encore de nombreux mois. Pour réussir son déconfinement, la France doit à tout prix éviter une deuxième vague de l’épidémie, qui pourrait saturer ses services de santé et entraîner une nouvelle période de confinement… 

Coronavirus : une deuxième vague en août ?

L’exécutif va débuter un véritable numéro d’équilibriste dès le 11 mai. Il lui faut désormais soulager des Français confinés pendant presque deux mois et relancer l’économie, tout en évitant que le virus reparte de plus belle. "Le risque d’une seconde vague, qui viendrait frapper un tissu hospitalier fragilisé, qui imposerait un re-confinement, qui ruinerait les efforts et les sacrifices consentis (…) est un risque sérieux", a prévenu Edouard Philippe le 28 avril, évoquant même une "ligne de crête délicate".

C’est tout le paradoxe du confinement : il permet de limiter l’explosion de cas, protégeant ainsi les services de santé, mais ne permet pas d’atteindre l’immunité collective. Selon l’Institut Pasteur, seulement 6% des Français auront été en contact avec le Covid-19 d’ici le 11 mai et seront potentiellement immunisés. Le virus va donc continuer de circuler parmi la population et contaminer de nouvelles personnes, d’où la crainte d’une nouvelle vague. Invitée sur France Inter, la virologue Anne Goffard explique que "pour revoir le virus circuler dans la population française, il va falloir attendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois".

Des études de modélisation réalisées dans plusieurs pays prédisent une deuxième vague à la fin du mois d’août au plus tôt, mais elle pourrait arriver "plus tard dans l’automne, en octobre ou en novembre", selon la virologue. Cette deuxième vague est-elle inéluctable ? Comment la France doit-elle s’y préparer ?

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.