Ecouter l'article :

Les maisons de retraites prennent des mesures de précaution pour limiter au possible le risque de contamination de leurs patients au coronavirus. Les représentants de plusieurs Ehpad seront reçus mardi au ministère de la Santé pour discuter du protocole à suivre en cas de contamination.
Coronavirus : quelles précautions pour les maisons de retraiteLes Ehpad font attention au moindre symptôme du CoronavirusIstock

Ce n'est pas nouveau, le coronavirus Covid-19 s'en prend essentiellement aux individus souffrant d'une santé fragile. Par conséquent, rappelle LCI, les personnes âgées sont parmi les plus touchées par le virus, même si le taux de mortalité semble inchangé pour le moment (il se situe autour des 2 %).

Pour discuter des mesures à mettre en oeuvre, plusieurs représentants d'Ehpad doivent se rendre au ministère de la Santé, le mardi 3 mars 2020. Dans l'immédiat, pour remédier un maximum au problème, plusieurs maisons de retraites mettent en place certaines règles d'hygiène plutôt stricte, à commencer par les visiteurs, précise   encore la chaîne d'information.

Parmi les mesures, on retrouve par exemple l'obligation pour tous les visiteurs de se laver les mains avec du savon ou du gel hydro-alcoolique avant d'entrer en contact avec un patient. Il est conseillé de restreindre, au possible, les accolades ou de faire la bise. Pour réguler le passage, certaines maisons de retraites limitent même le nombre de visites par jour.

Le personnel très attentif aux moindres détails

Les personnes âgées logeant dans l'enceinte d'un Ehpad sont plus surveillées qu'avant. Désormais, le personnel vérifie fréquemment si aucun résidant ne développe des symptômes. En effet, il faut savoir que les hommes âgés de plus de 80 ans, et plus, sont les plus susceptibles d'attraper le virus. Ils représentent pratiquement les deux-tiers (63,8 %) de l'ensemble des morts, selon Senioractu. Toutefois, pas d'amalgame tous ne meurent pas du Coronavirus. Il y a quelques jours, en Chine, un évêque chinois âgé de 98 ans qui avait été contaminé par la maladie le 3 février dernier à Nanyang (Province du Henan en Chine) a été déclaré guéri dix jours plus tard. Les équipes essaient donc d'identifier le moindre risque de contamination et le traiter le plus efficacement possible.

Malgré tout, il manque encore beaucoup de masques respiratoires. Les services de santé se sont engagés à en fournir suffisamment dans les jours à venir.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.