Sommaire

Un confinement pour soulager les soignants

Il n'y a pas que les encouragements de la population qui devraient apaiser le corps médical. La mise en place du confinement vise à empêcher l'envolée des contaminations et la saturation des services d'urgence. Durant son allocution de lundi soir, Emmanuel Macron a prononcé à multiples reprises la phrase : "nous sommes en guerre".

Effectivement, depuis le début de l'épidémie, cette "guerre sanitaire" a entraîné, en France, la mort de 175 personnes, ainsi que la contamination de 7 730 personnes. Parmi ces nombreux cas testés positifs, près de 700 patients dans un état grave étaient en réanimation sur un total de 2 579 malades hospitalisés, selon le bilan de la Direction générale de la Santé (DGS).

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.