Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, a affirmé ce vendredi 5 juin 2020 que le Covid-19 était "contrôlé" dans l'Hexagone. Explications.
Coronavirus : l'épidémie est "contrôlée" en FranceIllustrationAFP

Il s’agit d’une bonne nouvelle pour la France. Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique, a déclaré ce vendredi 5 juin 2020 que l’épidémie de coronavirus Covid-19 était contrôlée dans l’Hexagone. "Le virus continue à circuler, en particulier dans certaines régions (…) mais il circule à une petite vitesse", a expliqué le professeur sur France Inter.

Covid-19 : "1 000 nouveaux cas par jour"

"Là où on avait à peu près plusieurs dizaines de milliers de cas, autour de 80 000 nouveaux cas par jour début mars avant le confinement, on estime qu’on est maintenant autour de 1 000 cas à peu près", a-t-il ajouté au micro de la radio. Ce jeudi 4 juin 2020, le Conseil scientifique a d’ailleurs rendu un avis public dans lequel il recommande de se préparer à un plan comportant quatre scénarios possibles dans les semaines à venir, allant du "contrôle de l’épidémie", jusqu’à une "dégradation critique". Dans le premier scénario, le plus positif, seuls quelques foyers de contaminations subsistent, mais ils sont localisés et contrôlés.

Les trois autres scénarios, quant à eux, prévoient "des clusters critiques laissant craindre une perte de contrôle des chaînes et contamination et une reprise progressive et à bas bruit de l’épidémie, plus difficile à identifier", d’après l’avis du Conseil scientifique. Pour être plus précis sur le dernier cas de figure, il représenterait une "dégradation critique des indicateurs" du suivi de la maladie, traduisant ainsi "une perte de contrôle" de cette dernière.

Par ailleurs, même si le Conseil scientifique évoque une situation actuelle contrôlée, il souligne également la nécessité de mettre en place des mesures capables de maîtriser l’ensemble de ces scénarios, et ainsi éviter une nouvelle mise en confinement des citoyens. L’avis stipule bien que ces mesures doivent être "élaborées dès maintenant" afin de pouvoir les "activer le plus rapidement possible", si la situation se présente. Pour bien anticiper ces scénarios plausibles, le Conseil scientifique a plusieurs idées à mettre en place.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Zoom sur l'application StopCovid

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.