Ce jeudi 12 mars, l'ancien Premier ministre italien était invité sur le plateau de CNN. Il en a profité pour alerter l'Europe sur l'importance des mesures de confinement en lien avec le coronavirus.
Coronavirus : le message alarmant de l'ancien Premier ministre italienAFP

"S'il vous plaît, ne faites pas les mêmes erreurs que nous", suppliait presque Matteo Renzi, l’ancien chef du gouvernement italien au micro de CNN. Son message est clair, en ce jeudi 12 mars, il appelait à ne courir aucun risque, et surtout à ne pas perdre de temps comme l’Italie a pu le faire face au coronavirus. En effet, derrière la Chine, c'est le pays le plus touché par le coronavirus Covid-19. La pandémie a déjà infecté 12 462 personnes et comptabilise 827 décès sur le territoire, explique Le Figaro. Jusqu’au 3 avril, le gouvernement italien a décidé que les 60 millions d’habitants seront confinés. Seuls les commerces d’alimentation et les centres de santé resteront ouverts.

Des mesures considérées comme tardives

L’ancien Premier ministre a souhaité prévenir ses voisins européens, mais aussi américains, de ne pas faire "la même erreur de sous-évaluation des risques". "Parce que de nombreuses personnes, que ce soit en France, au Royaume-Uni ou encore en Allemagne, ont décidé la semaine dernière d'aller au théâtre ou au musée parce qu'ils se disent ‘n’ayez pas peur, nous allons au théâtre’".

Matteo Renzi a tenu à rappeler que si maintenir une activité sociale est une bonne réponse face aux attaques terroristes, cela devient dangereux face à un virus d’ampleur mondial. "Nous devons éviter de rester dans l'espace public" assure-t-il. "La France, l'Espagne, le Royaume-Uni, et l’Allemagne ne doivent plus perdre de temps", a-t-il conclu. Comment la France a-t-elle réagi ?

Matteo Renzi a salué

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Coronavirus : des patients contagieux encore plusieurs jours après leur guérison

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.