Le virus régresse, région par région. Le R0, un indice permettant de recenser quotidiennement le nombre de nouvelles victimes localement, est inférieur à 1 depuis la fin du mois de mai.
Coronavirus : le degré de circulation dans votre régionIllustrationAFP

Bonne nouvelle pour la situation sanitaire française. L'indice qui permet de recenser  quotidiennement combien le coronavirus Covid-19 a fait de nouvelles victimes, le R0, est passé à 0,76 lors de sa dernière mesure fin mai 2020, informe Sud Ouest. Qu'est-ce que cela signifie ? Que le virus regresse, peu à peu.

Cet indicateur est particulièrement observé par les épidémiologistes qui établissent ainsi le risque de propagation au sein du pays. Si le R0 est de 1, une personne contaminée en infecte une autre, et ainsi de suite. En somme, cette moyenne obtenue sur le territoire français est une excellente nouvelle pour la situation sanitaire du pays.

Seules quelques régions en métropole ont un R0 légèrement supérieur à 0,76 à l'instar de l'Ile-de-France (0,8) et de la Bretagne (0,9). Toutefois, l'indicateur baisse, preuve que l'épidémie recule également. D'autres territoires, quant à eux, se portent extrêmement bien, car leur R0 est en dessous de la moyenne française.

Une seule région dans le rouge

Il est notamment possible d'y trouver la Nouvelle-Aquitaine dont l'indicateur affichait 0,71 entre la période du 23 au 29 mai 2020. Cependant, la région Rhône-Alpes fait encore mieux, puisque son R0 affichait sur la même période le résultat le plus bas en France avec 0,69. Bien évidemment, d'autres zones recensent des chiffres positifs comme le Centre-Val-de-Loire ou la Bourgogne-Franche-Comté (toutes les deux à 0,69), et l'ensemble de la métropole française voit l'épidémie régresser. Malheureusement, ce n'est pas le cas dans toutes les régions Outre-mer.

Nous pouvons citer la Guyane qui affiche un R0 à 2,95 ce qui signifie que le coronavirus Covid-19 continue de se propager. Les données de la Guadeloupe, de la Martinique ou encore de la Réunion ne sont pas connues à ce jour. En revanche, Mayotte peut se vanter d'un R0 à 0,9 à la fin du mois de mai, preuve, une fois encore, que la maladie recule. Des chiffres globalement encourageants qui semblent donc très loin de ce que les chercheurs recensaient avant le confinement.

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.