Comment s'assurer de contenir l'épidémie de coronavirus à la fin du confinement ? Nos téléphones portables pourraient être la solution.
Coronavirus : le Bluetooth, solution miracle pour stopper l’épidémie ?Istock

La technologie au service de la santé ? Ce scénario futuriste ne l’est, en réalité, pas tant que ça. Les téléphones mobiles pourraient jouer un rôle important dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus Covid-19 et plus précisément la technologie Bluetooth, explique BFMTV. Les applications sur smartphone sont déjà utilisées dans certains pays pour retracer les contacts entre d’éventuelles personnes contaminées par la maladie... Et celles qui ne le sont pas. Mais d’autres États, notamment la France, s’y refusent, car la démarche peut être jugée trop intrusive pour les citoyens.

Quels avantages ?

La solution serait donc le Bluetooth qui, comme le rappelle la chaîne télévisée, permet de connecter des accessoires à un téléphone portable ou un ordinateur. Grâce à une application, cette technologie pourrait détecter l’ensemble des smartphones qui se trouvent à une vingtaine de mètres. Elle pourrait ensuite identifier les utilisateurs déclarés positifs au Covid-19. On peut également imaginer que, par la suite, l’application enverrait un message à tous ceux entrés en contact avec une personne infectée.

Quels seraient les avantages de cette méthode ? Selon BFMTV, elle permettrait d’assurer la protection de la vie privée des citoyens, puisque les identifiants seraient anonymes. Contacté par le site, le secrétaire d'État au numérique Cédric O rappelle que ce type d’application n’est pas encore en développement en France. Il se dit néanmoins attentif à ce qui se fait ailleurs "pour mieux comprendre les solutions technologiques et leur intérêt sanitaire". Selon Les Echos, Singapour utilise déjà cette technologie.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.