Le président américain vient d'avoir une lumineuse idée de traitement. Il s'est exprimé à ce sujet à l'occasion d'une conférence de presse.
Coronavirus : Donald Trump veut expérimenter un nouveau traitement à base de désinfectantAFP

Aux Etats-Unis, le coronavirus Covid-19 a tué près de 50 000 personnes. Face à ce fléau qui – partout dans le monde – nécessite d'importants dispositifs de distanciation sociale et de confinement, Donald Trump réfléchit. Le jeudi 23 avril 2020, il s'est improvisé médecin à l'occasion d'un point presse organisé depuis la Maison Blanche, rapporte le Huffington Post. Convaincu que le virus est sensible a la lumière du soleil depuis la publication par le ministère de la santé Américain d'une étude scientifique à ce sujet, il a même imaginé des pistes pour un futur traitement.

[node:covid-19-france]

"Imaginez que l'on envoie une lumière très puissante vers le corps, des ultraviolets ou juste une lumière forte par exemple, il faudrait faire entrer la lumière dans le corps", commence le chef d'Etat américain qui envisage la possibilité d'éradiquer le coronavirus Covid-19 via l'exposition à la lumière. "Ce serait intéressant de vérifier tout ça", a-t-il poursuivi.

Le président américain ne s'est pas arrêté là : il a aussi envisagé la possibilité d'insérer d'une façon ou d'une autre du désinfectant dans le corps des patients. "J’ai l’impression que le désinfectant aussi détruit le virus. Alors peut-être qu’il faudrait en injecter dans le corps, comme une sorte de nettoyage des poumons par exemple. Il faudra sûrement faire appel à des médecins pour ça, mais ça me paraît intéressant comme idée", a-t-il souligné.

Que dit l'étude sur laquelle se base Donald Trump ?

De toute évidence, le 45ème président des États-Unis d'Amérique a mal compris l'étude à laquelle il fait référence et ses solutions sont dangereuses, comme l'ont déjà expliqué les praticiens interrogés par Reuters.

"Notre observation la plus frappante à ce jour est l'effet puissant que semble avoir la lumière du soleil pour tuer le virus, aussi bien sur des surfaces que dans l'air", avait par exemple noté un des responsables du ministère, dévoilant les conclusions des chercheurs. Et lui d'ajouter : "Nous avons identifié que la chaleur et l’humidité étaient des maillons faibles dans la chaîne de transmission du virus. Nous avons identifié que la lumière du soleil, les rayons UV étaient une faiblesse dans cette chaîne".

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.