Le secteur de l'énergie est lui aussi influencé par le coronavirus Covid-19. Dans les prochains jours, la demande en électricité devrait baisser, car l'économie ralentit et les citoyens sont confinés.
Coronavirus : doit-on s’attendre à une pénurie d’électricité ?Le confinement devrait favoriser le RTE ©wikipediacommonsCreative Commons

Le coronavirus influencerait-il le secteur de l’électricité ? Effectivement, avec la vitesse de propagation du virus sur le sol français, les mesures gouvernementales s'amplifient pour contenir l'épidémie, explique BatiActu. Si beaucoup de médecins s’accordent à dire que la dangerosité sanitaire n’explosera pas en respectant les mesures d'isolement, l’influence de la pandémie se reflète sur l’économie. Tous les secteurs d’activités sont ainsi, plus ou moins concernés, et celui de l’énergie n’y échappe pas.

Les avis se rejoignent

Le 13 mars au matin, la ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne, rencontrait les opérateurs du réseau national pour discuter de la situation. "J'ai réuni les opérateurs de l'énergie [...] : ils ont des plans de continuité d'activité pour assurer la production et la distribution d'énergie, malgré la situation de crise que l'on connaît", déclarait-elle aux micros de BFMTV, le soir-même. Pour elle, le pays doit continuer de tourner. Dans le même temps, le président-directeur général d'EDF, Jean-Bernard Lévy, a confirmé cette idée sur Twitter. "Dans le cadre de la crise sanitaire mondiale que nous rencontrons, EDF est totalement mobilisé pour assurer l'approvisionnement en électricité de ses clients en garantissant la protection des salariés et la sûreté des installations".

Le Réseau de transport d'électricité (RTE) assure, quant à lui, ne pas être "actuellement [...] impacté par la crise sanitaire". Cependant, des mesures organisationnelles spécifiques ont été mises en place "afin d'assurer la continuité de sa mission de service public".

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Coronavirus : des patients contagieux encore plusieurs jours après leur guérison

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.